Cet article date de plus de 4 ans

Réponse de France 3 Côte d'Azur à David Rachline

La Direction de France 3 Côte d’Azur réfute catégoriquement les accusations formulées ce jour par David Rachline, Maire de Fréjus.
La rédaction de France 3 Côte d’azur n’est soumise à aucune pression, qu’elle soit politique, sociale ou financière quant à ses choix éditoriaux. Une liberté qu’elle revendique, forte de ses missions de service public. Depuis les élections municipales, archives à l’appui, la couverture de l’actualité de la ville de Fréjus a été régulière. Les invitations de son premier magistrat, fréquentes.

Attaquer nominativement une journaliste de la rédaction de France 3 Côte d’Azur relève de la diffamation. Nathalie Layani a fait son travail de journaliste en toute indépendance et rien dans ses propos ne prête à salir la ville de Fréjus. La Direction de France 3 Côte d’Azur n’accepte pas que l’on diffame ainsi l’une de ses journalistes.

Gilles Machu  Délégué régional
Philippe Castel Rédacteur en Chef
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique société rassemblement national politique