Réveillon solidaire à Marseille : un chef et 30 bénévoles mettent la main à la pâte pour les plus démunis

Ce 31 décembre au café de France près de la gare Saint-Charles à Marseille, les plus démunis pourront, eux aussi, déguster un repas de fête. Le chef Frédéric Rieux accompagné d'une équipe de bénévoles ont préparé un réveillon solidaire pour 400 personnes dans le besoin.

Le chef Frédéric Rieux
Le chef Frédéric Rieux © Frédéric Renard/FTV
Réveillon solidaire, 5e édition. Dès huit heures du matin ce mardi 31 décembre à Marseille, une trentaine de bénévoles de l'association Cap (Citoyen en Action de Proximité) ont empoigné économes, couteaux et mandolines pour concocter un dîner de fête.

Ce soir au Café de France près de la gare Saint-Charles, 400 convives dans le besoin sont attendus au réveillon solidaire organisé pour la 5e fois par l'association. 

Un chef marseillais aux commandes

Pour la première fois, le dîner a été élaboré par le chef Frédéric Rieux. Chef au restaurant Le Mundart à la Joliette, le cuisinier a choisi d'aider les plus démunis et d'offrir son savoir-faire en dirigeant les opérations en cuisine.

"En tant que restaurateur, on n'a pas souvent du temps à accorder aux autres si ce n'est à nos clients, regrette Frédéric Rieux. Aujourd'hui c'est l'occasion de s'investir pour autrui sans attendre quoi que ce soit en retour si ce n'est un peu de compassion et d'amour". 

Au menu : potage de légumes de saison, poulet basquaise et son riz cantonnais puis galette des rois en dessert. "Avec plein d'aromes, plein d'épices... Je pense qu'ils vont se régaler", sourit Frédéric Rieux.

"La misère sociale est de plus en plus grande"

Une trentaine de personnes membres de l'association Cap ont choisi de mettre les petits plats dans les grands pour les personnes dans le besoin. C'est le cas de Manel Helali, pour la 4e année derrière les fourneaux, et surement pas la dernière. 

"Pour moi c'est un devoir. Je le referai encore et encore, assure la bénévole. On partage énormément. Je fais ça pour recevoir leur sourire, leur positivité, leur petite histoire. C'est le moyen pour moi de commencer une nouvelle année avec humanité".
Manel Helali, au centre
Manel Helali, au centre © Frédéric Renard/FTV
Femmes seules, séniors isolés, familles monoparentales, migrants, jeunes, sans-abris... tous sont invités au repas solidaire du nouvel an. Au-delà du menu de fête, les convives souvent en rupture de liens sociaux partegeront un moment de convivialité. 

"J'ai beaucoup d'émotion parce que la misère sociale est de plus en plus grande, témoigne Manel, le coeur gros. Ca touche toutes les catégories de personnes. Cela peut être n'importe qui. Demain ça peut être moi."

Des dons en nature, une cagnotte ouverte

Plusieurs commerçants de toute la ville de Marseille ont fait des dons pour ce 5e réveillon solidaire. Fruits, friandises, pain, viande... les denrées ont permis de cuisiner un dîner digne de ce nom, pour la Saint-Sylvestre

Une cagnotte en ligne a également été ouverte par l'association. "La soupe de l'amitié" a d'ores et déjà récolté 775 euros.
Réveillon solidaire CAP
La distribution du repas aura lieu de 19h00 à 23h00
Café de France ( face à la Gare Saint-Charles ) 
1, Avenue Maurice Bourdet
13001 MARSEILLE
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nouvel an événements sorties et loisirs cuisine culture gastronomie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter