Sauvons la Méditerranée : l'exemple d'initiative citoyenne d'une mamie pour rendre les plages plus propres

© France 3 Provence Alpes Provence
© France 3 Provence Alpes Provence

Dans le cadre de notre semaine spéciale "Sauvons la Méditerranée", gros plan sur une initiative citoyenne qui pourrait servir d'exemple pour rendre la plage de notre littoral plus propre. Il s'agit d'une mamie qui ramasse en bord de plage les tout petits bouts de plastique qui polluent le sable. 

Par Annie Vergnenegre

Si vous venez vous baigner sur la plage de Saint-Cyr-sur-Mer dans le Var, vous avez peut-être déjà croisé une charmante mamie, les pieds dans l'eau, arpentant la plage, le regard braqué sur les premiers mètres de sable... 
"Je ramasse les tout petits bouts de plastique, mégots et autres petites choses, entre la fin de l'eau et le début du sable. Juste là où jouent les bébés", explique-t-elle. 

J'estime que c'est un travail de mamie ou de papy,  parce que les parents surveillent les petits, et les grands parents peuvent s'amuser à ramasser les petits détritus.

Elle ajoute : "les mairies nettoient avec les grosses machines mais elles ne ramassent pas les petits bouts de plastique, les billes et surtout le pire, ces petites pailles pour boissons, les papiers de bonbons, ça jonche cet espace oublié par les grosses machines." 
Au cours de sa quête, la "ramasseuse d'ordures" intrigue souvent les vacanciers. Au nettoyage "chirurgical", cette mamie ajoute alors la sensibilisation. "Dès que quelqu'un m'adresse la parole, je l'attrape et je lui explique.. j'ai les mains pleines de détritus, c'est plus pédagogique."

Elle a aussi des idées pour améliorer la situation : 
"Il faudrait que toutes les mairies aient une personne en maillot de bain, avec des pincettes qui nettoient les trois premiers mètres, au bord de l'eau jusqu'à la fin des vagues parce que tout ce que les gens prennent comme petits goûters et pique-niques, avec le mistral ça part à l'eau et ça revient là au bord. 

Et les petits gosses qui font des pâtés de sable, le font dans l'espace le plus pollué de la plage.

souligne-t-elle.
Où qu'elle aille, comme le jour où nous l'avons rencontrée à Porquerolles, elle ne peut s'empêcher de ramasser le moindre  petit bout de déchets qui traîne, espérant faire des émules: "Cela fait 10 ans que je fais ça sur la plage de la Madrague à Saint-Cyr-sur-Mer, pour les touristes, pour ma famille, pour tremper les pieds, je trouve ça très bien, ça m'assouplit", note-elle.

Je trouve que la plage est de plus en plus propre et j'ai découvert qu'il y a une deuxième dame qui le faisait.

Peut-être est-ce une goutte d'eau dans un océan croissant de pollution ? Mais si chacun, chaque fois qu'il met les pieds dans la mer, prenait le temps d'en retirer ces petits détritus qui échouent sur le sable, sans doute, les plages si prisées de notre littoral seraient-elles encore plus belles.... 

Sur le même sujet

Les + Lus