Cet article date de plus de 4 ans

Sécurité civile : la future base des canadairs opérationnelle à Nîmes en 2017

Installée depuis 1963 sur le site de l’aéroport Marseille-Provence, la base de la sécurité civile sera délocalisée en 2017 à Nîmes. Les travaux sont lancés.
© Maxppp
Vendredi 29 janvier, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a posé la première pierre de la future base de la Sécurité civile à Nîmes-Garons. Les travaux devraient durer 12 mois.

112 personnes concernées

Installés depuis 1963 sur l'aéroport de Marseille-Provence, à Marignane pilotes et avions déménageront en 2017 pour s’installer sur le site de l'aéroport de Nîmes. Le site accueille déjà le groupement d'hélicoptères de la Sécurité civile.
L’actuelle base de la sécurité civile à Marignane compte 23 avions bombardiers d'eau et trois avions de reconnaissance.  Elle emploie  112 personnes, dont 84 pilotes.

Certains de ces sont détachés en Corse, dans le sud et le sud-ouest de la France, en fonction des risques météorologiques. Ils interviennent également en Europe au titre de la solidarité et selon les demandes formulées par les pays.

Une page tournée

Si le calendrier des travaux est respecté, les canadairs devraient passer leur dernier été en Provence. C’est une page de l’histoire de l’aéroport de Marseille qui se tourne
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers feux de forêt aéroport de marignane économie transports transports aériens