Taux d'incidence : les Bouches-du-Rhône, 2e département le plus touché par la Covid

La situation épidémique liée à la Covid en Provence-Alpes Côte d'Azur alerte et inquiète. Si le département des Alpes-Maritimes est le plus touché en France, il est suivi de près par celui des Bouches-du-Rhône, où de nombreux voyants sont au rouge.

Les Bouches-du-Rhône comptent 312 des 765 clusters actifs présent en région Paca.
Les Bouches-du-Rhône comptent 312 des 765 clusters actifs présent en région Paca. © Jeff PACHOUD / AFP

Fermeture des commerces de plus de 5.000 m2, déplacements interdits sur le littoral le week-end, la situation dans les Alpes-Maritimes est jugée la plus inquiétante en France. Le département affiche un taux d'incidence de 556,9.

De son côté le département des Bouches-du-Rhône est également sous surveillance. Deux raisons à cela, sa proximité directe avec le département fortement touché des Alpes Maritimes et son fort taux d'incidence 331,6 pour 100.000 habitants. C'est le 2e département le plus touché en France.

Dans le sud-est du pays, cet indicateur est bien au-dessus de la moyenne nationale. Au 18 février 2021, le taux d'incidence global en France était de 197,1 soit bien au-dessus du seuil d'alerte fixé à 50. 

Un indicateur à suivre de près, car il permet d'estimer la part des personnes contaminées dans chaque département. Ce nombre correspond au nombre de personnes testées positives sur les sept derniers jours sur 100.000 habitants.

Une situation difficile, comme peut en témoigner la forte occupation des lits de réanimation. Avec 92,3%, les Bouches-du-Rhône est le département où ce taux d'occupation est le plus important.

Pour faire face à cette progression épidémique, l'un des recours possible sont les vaccins. Quelques 76 219 doses ont déjà été injectées dans le département, en avance par rapport au reste de la région.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société