• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Le thym de Provence a désormais son indication géographique protégée

C'est la tradition de cueillette du thym sauvage et les "procédés anciens de séchage, triage et confection de bouquets de thym" qui est saluée. / © Maxppp
C'est la tradition de cueillette du thym sauvage et les "procédés anciens de séchage, triage et confection de bouquets de thym" qui est saluée. / © Maxppp

La Commission européenne a classé ce lundi 26 février le thym de Provence, chargé d'histoire, comme indication géographique protégée. C'est la tradition de cueillette du thym sauvage et les "procédés anciens de séchage, triage et confection de bouquets de thym" qui sont salués par cette IGP.

Par @annelehars

Le thym cultivée en plein champ ou en milieu naturel dans le sud-est de la France, la plante "se caractérise par un arôme et un goût puissant et piquant comparé aux autres thyms dit +doux+", explique la Commission dans un communiqué.

Qu’est qu’une IGP ?


L’IGP distingue un produit dont toutes les phases d’élaboration ne sont pas nécessairement issues de la zone géographique éponyme mais qui bénéficie d’un lien à un territoire et d’une notoriété.

+ d'infos : Comité des plantes aromatiques et médicinales (CPPARM)

Au-delà de ses qualités aromatiques, le thym était aussi utilisé dans les temps plus anciens pour conserver les viandes. "La présence du thym en Provence, et les particularités aromatiques et gustatives du thym de Provence sont souvent citées dans la littérature, de Pline l'Ancien au Ier siècle jusqu'à Marcel Pagnol", rappelle la Commission. - Avec AFP

A lire aussi

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus