Tradition provençale : semer le blé de l'espérance le 4 décembre pour une année de prospérité

Le blé de l'espérance est semé le 4 décembre, le jour de la Sainte-Barbe
Le blé de l'espérance est semé le 4 décembre, le jour de la Sainte-Barbe

En Provence, le 4 décembre, le jour de la Sainte Barbe, semer quelques grains de blé marque le début des festivités de Noël. A Marseille, l'association "Le blé de l'espérance" perpétue la tradition au profit des enfants hospitalisés.

Par Ludovic Moreau

Aujourd'hui, le 4 décembre, jour de la Sainte-Barbe, il est coutume en Provence, de semer quelques grains de blé sur du coton humide, placé dans une coupelle. Pendant trois semaines, ces grains vont germer et grandir pour former des tiges de 10 ou 15 cm. Le 24 décembre, ces coupelles de blé serviront de décors sur la table de Noël et seront un signe de prospérité pour l'année prochaine.

L'association "Le Blé de l'espérance Maguy Roubaud"

Comme chaque année depuis près de trente ans, l'association "Le blé de l'espérance Maguy Roubaud" perpétue la tradition provençale. Dans les points-presse, les boulangeries et autres commerces, le public peut acheter un sachet de blé. Un euro le sachet (mais vous pouvez donner plus) au profit des enfants hospitalisés. Les fonds récoltés grâce à la vente des sachets serviront à l'achat de matériel médical, pédagogique ou informatique pour les enfants atteints de maladies graves ou incurables, mais aussi pour les enfants handicapés. Depuis le 12 novembre dernier, date du lancement de la campagne, 350.000 sachets de blé de l'espérance vont être vendus dans toute la région PACA, en Corse et en région lyonnaise. En 2016, l'association avait collectée 347.600 euros pour les enfants.
Le 24 décembre, le blé germé servira de décoration sur la table de Noël
Le 24 décembre, le blé germé servira de décoration sur la table de Noël


La tradition du blé de la Sainte-Barbe

En Provence, parmi les préparatifs de Noël qui réunissent petits et grands, il y a le blé de la Sainte-Barbe. Le 4 décembre, jour de la Sainte-Barbe, la tradition veut que l'on plante des grains de blé ou de lentilles dans de petites coupelles, qui serviront de décors le jour de Noël. L'origine de cette tradition remonterait à l'antiquité grecque et romaine, une époque où l'on pratiquait des rites de la fécondité. Le blé en herbe représentait les prémices de la moisson et lorsqu'au milieu de l'hiver la germination du blé était bonne, cela signifiait que les récoltes seraient abondantes l'année suivante. Sainte-Barbe, jeune chrétienne du XIVème siècle, est devenue patronne des artificiers, des artilleurs, des mineurs et des sapeurs-pompiers. La célébration de Sainte-Barbe est aussi associée à la fécondité, si l'on en croit le proverbe :"Blé de la Sainte-Barbe bien germé est symbole de prospérité la prochaine année".

Sur le même sujet

Championnat du monde de para-surf

Près de chez vous

Les + Lus