Var : le chasseur de 60 ans blessé lors d'une battue aux sangliers est mort

Le sexagénaire avait été touché le 9 septembre par un tir à la tête, qui avait ricoché sur un rocher lors d'une battue. Il a succombé à cette blessure, qualifiée de "rare" par la fédération départementale de chasse. La victime était en état de mort cérébrale depuis son accident.
L'homme se trouvait sur la route de Cabasse, au Luc en Provence, où il participait à une battue aux sangliers
L'homme se trouvait sur la route de Cabasse, au Luc en Provence, où il participait à une battue aux sangliers © Google Maps

Var-Matin révèle ce mercredi que le sexagénaire blessé lors d'une battue sur la commune du Luc, le 9 septembre dernier, n'a pas survécu à ses blessures.

D'après le journal, il était en état de mort cérébrale depuis son transfert à l'hôpital de Toulon jeudi. Il précise également qu'il était président d'une société de chasse varoise. 

La victime participait à une battue sur un domaine viticole, "qui avait fait appel aux chasseurs après des dégâts causés par des sangliers", avait alors précisé le directeur de la Fédération départementale des chasseurs du Var, Bruno Giaminardi.

Il se trouvait sur la piste de l'Amaurigue, quand une balle tirée par un autre chasseur a ricoché sur une roche avant de lui causer une "grave blessure à la tête", selon les secours. 

Une ambulance, quatre sapeurs-pompiers et un hélicoptère avaient été mobilisés pour les premiers soins et son transfert à l'hôpital. 

Une enquête est ouverte, et des expertistes balistiques auront lieu pour déterminer si le tir a eu lieu à l'extérieur ou à l'intérieur de l'angle de sécurité.

Il s'agit toutefois, selon le directeur de la fédération des chasseurs du Var, d'un accident de chasse considéré comme "rare". 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
chasse sorties et loisirs accident de chasse faits divers accident nature environnement