À découvrir dans le Var : l’oliveraie des Laures à la Farlède près de Toulon

Découvrez  l’oliveraie des Laures (ou du Partégal) à la Farlède dans le Var. Au cœur de cette oliveraie, des arbres ancestraux. Un espace de calme et de beauté qui attire régulièrement beaucoup de visiteurs fascinés par ces végétaux enracinés depuis toujours. Un site ouvert non-stop !

L’oliveraie des Laures à la Farlède dans le Var.
L’oliveraie des Laures à la Farlède dans le Var. © N. Chaix-Bryan-FTV

L’oliveraie des Laures se siue à la Farlède, un village situé dans le Var, à mi-distance entre Toulon et Hyères. Il est encerclé par deux rivières, le Réganas et le Gapeau et est dominée par le Mont Coudon qui culmine à 702 mètres.

C’est d’ailleurs ce Mont Coudon qui avait sauvé l’oliveraie du gel en 1956. Tous les oliviers sont pluri centenaires. La plupart ont entre 600 et 650 ans. Ces arbres remarquables ont tissé des siècles d’écorces autour de leurs troncs formant un véritable musée à ciel ouvert.

L’oliveraie des Laures à la Farlède où chaque arbre est une œuvre d'art.
L’oliveraie des Laures à la Farlède où chaque arbre est une œuvre d'art. © N. Chaix-Bryan-FTV

Un musée naturel qui réunit 800 pieds d’oliviers.

Le département avait acquis cette propriété en 1989 au titre des espaces naturels sensibles afin de la protéger  et de l’ouvrir au public.

Franck Gualco Aménagement et gestion espaces naturels au conseil départemental

Réputée comme l’une des plus belles du département, l'oliveraie royale du Partégal ou oliveraie des Laures est entretenue par la commune soucieuse de préserver ce patrimoine classé Espace Naturel Sensible

Elle se visite comme une exposition de sculptures multi centenaire où chaque arbre est une œuvre d’art forgé par le climat dont le vent, la pluie, les sècheresses mais également la pédologie du sol.

Elle est aussi un lieu d'inspiration pour les artistes. D'ailleurs, des séquences du film « Surviving Picasso », réalisé en septembre 1996 par le Britannique James Ivory (producteur du Silence des agneaux), avec pour interprète principal Anthony Hopkins, ont été tournées dans cette oliveraie.

Cette variété d’oliviers, les bruns, a été essentiellement plantée pour la production de l’huile d’olive donc pas pour une olive de bouche. Géographiquement, elle se situait principalement sur la bande littorale du département du Var qui a longtemps été le premier département oléicole de France.

Après des siècles de résistance au temps et d’existence, cette oliveraie est un lieu d’inspiration pour de nombreux artistes, elle est aujourd’hui devenue un lieu de partage, où les visiteurs peuvent se reposer, admirer ces oliviers, faire du sport ou encore des pique-nique.  

L’oliveraie des Laures à la Farlède où les promeneurs peuvent se reposer ou faire du sport.
L’oliveraie des Laures à la Farlède où les promeneurs peuvent se reposer ou faire du sport. © N. Chaix-Bryan-FTV

Au mois d’août 2019, l’oliveraie départementale des Laures s’était dotée d’un cheminement piétonnier pour permettre à tous de circuler aisément au cœur de ce magnifique espace en toute sécurité.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement patrimoine culture