Le péage de Bandol incendié, 17 personnes interpellées

Le péage de Bandol, sur l’autoroute A50, a été incendié, cette nuit. Dix-sept personnes ont été interpellées.
 

Au lendemain de l'incendie, tout le long du péage de Bandol est endommagé.
Au lendemain de l'incendie, tout le long du péage de Bandol est endommagé. © Fanny Bouteiller, France 3 Côte d'Azur
Le péage de Bandol, sur l’autoroute A50 dans le Var a été incendié, dans la nuit de lundi à mardi. Plusieurs feux de palettes et de détritus ont détruit "deux à trois cabines"du péage, a annoncé une source policière à nos confrères de l'AFP.
 
À l'arrivée des sapeurs-pompiers plusieurs "gilets jaunes" étaient sur place. Dix-sept personnes ont été interpellées et placées en garde à vue.
  L'autoroute qui relie Marseille à Toulon a été fermée dans les deux sens. Une sortie obligatoire a été improvisée à La Cadière-d'Azur et à la Seyne-sur-Mer, selon Vinci Autoroutes. Ce matin, des embouteillages font suite à l’incendie.
Embouteillages au Beausset suite à l'incendie du péage de Bandol
Le sinistre s'est déclaré à 22h30. L'intervention des sapeurs-pompiers s'est terminé à 2 h du matin.
Au lendemain de l'incendie, tout le long du péage de Bandol est endommagé.
Au lendemain de l'incendie, tout le long du péage de Bandol est endommagé. © Fanny Bouteiller, France 3 Côte d'Azur

Depuis plusieurs semaines, le concessionnaire autoroutier essuie de nombreuses dégradations sur ses installations. "Près de 250 sites ont ainsi été impactés quotidiennement par les actions des manifestants", a déclaré Vinci Autoroutes.

Les incendies volontaires ont détruit 6 bâtiments d'exploitation, 33 véhicules d'intervention, 15 échangeurs et plateformes de péage, et dégradé les chaussées, selon un bilan dimanche.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers gilets jaunes société transports économie