VIDEO. Dans le Var, les fortes pluies font réapparaître une rivière

Cela ressemble à un petit miracle : dans le Var, les dernières pluies ont fait réapparaître l'Issole, une rivière qui était jusqu'alors à sec. C'est un phénomène rarissime que seuls les anciens connaissent.

Pierre Leroy est le directeur du cinéma de Besse-sur-Issole (Var). Il est aussi un vidéaste amateur qui adore filmer la nature. Samedi, c'est un phénomène insolite qu'il a pu immortaliser.

"Je gare la voiture, je descends dans la rivière, je marche, sans savoir ce que je vais trouver", raconte Pierre Leroy. "Et c'est là où je découvre cette vague arriver."

Sous ses yeux, l’Issole, une rivière à sec, renaît de ses cendres. Pierre Leroy multiplie les prises de vues. Sa vidéo, postée sur les réseaux sociaux, cumule plus de 140.000 vues et 3.500 partages.

Ce phénomène est extrêmement rare… "Moi, j'habite là depuis 35 ans, je n'avais encore jamais vu ça !", poursuit Pierre Leroy "Mais ce phénomène n'est pas inconnu puisque les anciens le connaissent."

Les anciens s'en méfiaient

Monique Bouvet est née à Flassans-sur-Issole. Elle fait partie des anciennes du village. Et elle a vu à deux reprises cette vague. À l'époque, tous les habitants s'en méfiaient.

Je me rappelle de ma grand-mère, elle me disait 'ne joue pas au milieu de la rivière parce que si tu ne l'entends pas arriver, l'eau arrive comme un cheval au galop !'.

Monique Bouvet, habitante de Besse-sur-Issole

La réapparition de la rivière, les agents du Syndicat mixte de l’Argens l’ont aussi observé sur leurs appareils. Son débit a même été mesuré.

On est monté à 12.000 litres par seconde en quelques minutes.

Benjamin Van Lunsen, directeur adjoint du syndicat mixte de l'Argens

"C'est redecendu aussi vite", poursuit Benjamin Van Lunsen. "Aujourd'hui, la mesure actuelle est à 60 litres par seconde. Donc 200 fois moins que ce qu'on a connu samedi après-midi."

La rivière risque de nouveau de disparaître de son lit. Les nappes phréatiques, elles, restent toujours aussi faibles...