Ce que l'on sait de l'accident mortel dans le Var lors du Rallye des Roches brunes

Triste bilan pour le Rallye des Roches Brunes dans le Var. Un copilote a perdu la vie lors d'une sortie de route ce samedi 17 février.

Samedi 17 février en fin de matinée, l'équipage 93, composé de Bruno Ferretti et Nil Gendraud sur une Renault Clio fait une sortie de route. La voiture s'encastre dans un arbre. Le copilote meurt dans l'accident : "le médecin du SMUR a constaté le décès du copilote d'une quarantaine d'années" explique alors les sapeurs-pompiers du Var.

Nil Gendraud était un pilote de Forcalquier dans le département des Alpes-de-Haute-Provence. 

Nil Gendraud était père de famille. Il était adjudant de gendarmerie à Forcalquier. Il s'était lancé dans le rallye et était devenu copilote depuis 5 ans, il avait obtenu plusieurs victoires. Il avait notamment participé au Rallye de Monte Carlo, avec Rémy Rota (pilote) pour l'association "Rouler plus vite que le cancer"

Je suis dévasté. On partageait les mêmes valeurs. Aujourd'hui, c'est terminé, le rallye n'a plus de sens pour moi sans lui.

Rémy Rota, pilote et ami de Nil Gendraud

à France 3 Côte d'Azur

Rémy Rota ajoute : " C'était un coup de foudre amical. On se connaît de vue depuis quelques années et il s'est lancé pour me proposer ses services de copilote pour participer avec moi au Monte Carlo. C'était son rêve. On a passé beaucoup de temps à préparer ce projet, et vécu intensément cette course hors norme en tant que petit amateur. On est devenu très proche. On avait des projets de rouler ensemble. On était suivis et encouragés. Il a été heureux de réaliser son rêve. Moi aussi, surtout que j'avais en plus gagné un ami sincère.

Le pilote, lors du Rallye de Roches Brunes, Bruno Ferretti, dont le pronostic vital a été un temps engagé, a été transporté à l'hôpital. Il avait besoin de faire de nouveaux examens ce dimanche 18 février, mais ses jours ne sont a priori plus en dangers.

L'accident est survenu sur la route de Bagnols à hauteur du Château du Rouet sur la commune du Muy. 

Course maintenue

Les organisateurs du Rallye des Roches Brunes, ont décidé de maintenir les courses et d'annuler les festivités autour de la deuxième étape. Il n'y aura pas de remise des prix.

Les six spéciales sont donc maintenues. Certains équipages ont décidé de s'arrêter et d'autres de continuer : "c'était un passionné, il aurait aimé que ça continue, on a décidé de reprendre malgré l'abandon d'hier" explique Christian Astier un concurrent. 

L'ambiance est pesante sur le parcours, l'accident de la veille est dans les esprits et tous pensent à la famille et aux proches de Nil Gendraud. 

On repense à hier... On est prudents surtout qu'on est tous partis pneus froids, c'est dangereux

Jonathan Boueri

s'exprimait en direct sur Rallye-TV

Enquête de gendarmerie

Le parquet de Draguignan a ouvert une enquête pour "recherche des causes de la mort".