• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Les champions Alain Bernard et Guillaume Néry en campagne contre les noyades avec #VigilanceNoyade

L'apnéiste Niçois Guillaume Néry prend la pose pour la campagne #VigilanceNoyade. / © Sapeurs-pompiers de France
L'apnéiste Niçois Guillaume Néry prend la pose pour la campagne #VigilanceNoyade. / © Sapeurs-pompiers de France

Les deux azuréens, champions de natation et d'apnée, s'engagent dans une campagne de prévention des sapeurs-pompiers de France pour faire diminuer le nombre de noyades. La championne de Kitesurf Charlotte Consorti fait également partie de l'opération.

Par Laurent Verdi

Le spécialiste antibois du 50 mètres nage libre et champion olympique Alain Bernard veut soutenir le message de prévention des sapeurs-pompiers : 

"Je me suis engagé auprès de cette campagne car il est de mon devoir d'alerter et de sensibiliser le grand publique aux risque des noyades et de la nécessité d'avoir une aisance aquatique dès le plus jeune âge".
 


Les sapeurs-pompiers rappellent que pour éviter tout risque de noyade il est primordial de connaître ses limites. 
 

Le champion de natation antibois Alain Bernard. / © Sapeurs-pompiers de France
Le champion de natation antibois Alain Bernard. / © Sapeurs-pompiers de France


Il est soutenu dans ce combat contre les noyades par un autre Azuréen, Guillaume Néry. 
 

"C'est de ma responsabilité de soutenir cette campagne avec les sapeurs-pompiers qui œuvrent quotidiennement pour sauver de vies" explique l'apnéiste niçois.

 


De plus en plus de noyades


Le Var fait partie des 5 départements qui ont connu plus de 50 noyades entre le 1er juin et le 30 septembre 2018. Plus de 10 personnes sont décédées suite à ces accidents sur le territoire varois.

En France, 1649 noyades ont eu lieu entre le 1er juin et le 30 septembre 2018. Les Bouches-du-Rhône et le Var sont les départements les plus touchés et les Alpes-Maritimes dans une moindre mesure. 

Sur le plan national, 41% de ces noyades ont lieu en mer, dans la bande des 300 mètres. Des proportions qui se confirment sur le plan régional.  

Les maîtres-nageurs sauveteur multiplient les exercices de prévention comme le montre cette vidéo tournée dans les Alpes-Maritimes :
 


Première cause de mortalité


Les noyades restent la première cause de mortalité par accident de la vie courante pour les personnes de moins de 25 ans devant la suffocation, l’intoxication, les chutes et les accidents causés par le feu selon les sapeurs-pompiers de France.

Les plus concernés restent les enfants de moins de 6 ans avec 443 noyades accidentelles en 2019 soit +96% par rapport à 2015.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Philippe Vardon (RN) explique pourquoi il veut être le prochain maire de Nice

Les + Lus