• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Canicule : service minimum pour certaines écoles, jeudi et vendredi en Provence-Alpes

Illustration - Plan canicule, des mesures de protection dans les écoles de Provence-Alpes. / © Thomas JOUHANNAUD/MaxPPP
Illustration - Plan canicule, des mesures de protection dans les écoles de Provence-Alpes. / © Thomas JOUHANNAUD/MaxPPP

Les écoles maternelles et primaires accueilleront bien les élèves jeudi et vendredi...Malgré la canicule, aucune fermeture préventive n'est annoncée dans la région Paca, mais les enseignements et les activités devront être adpatées. Le sport lui, est tout simplement interdit.

Par Nathalie Ramirez / FTV (avec AFP)

Avec des températures qui dépassent parfois les 30°C en classe, difficile de travailler... Et la situation devrait encore s'agraver dans les jours qui viennent.

Le pic de chaleur est attendu en fin de semaine notamment à l'intérieur des terres comme à Carpentras dans le Vaucluse ou à Aix-en-provence, elles devraient dépasser les 40°C.

Mais si le brevet des collèges a été reporté au niveau national à lundi 1er et mardi 2 juillet en raison de la canicule, pas de décision aussi radicale pour les écoles de la région Paca. 

Les activités sportives interdites 

Les rectorats de Nice et d'Aix-en-Provence ont envoyé le 26 juin des communiqués dans les six départements de Paca. > Pas de fermeture à Nice.

Les parents qui le peuvent sont invités à récupérer leurs enfants mais les écoles ne fermeront pas.
Les établissements devront assurer un service minimum d'accueil pour les parents n'ayant pas de solution de garde ce jeudi et vendredi. 

Les enseignants devront s'adapter aux conditions climatiques. Les cours pourront être suspendus. Des jeux d'eau seront mis en place dans les cours de récréation, précise le rectorat.

Et surtout toutes les activités physiques extérieures sont interdites pour éviter le coup de chaleur.    

Une dizaine de fermetures dans le Var

Une dizaine d'écoles ont fermé dans le Var pour cause de canicule, en particulier à Cuers où le maire a pris la décision de fermer deux maternelles et six primaires.

Dans une lettre au ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer, les principaux syndicats des enseignants du premier degré et la fédération des parents d'élèves FCPE qualifient la situation d'"inquiétante". 

Les organisations réclament une réflexion sur le bâti scolaire, au regard des évolutions climatiques.
 
La décision de fermer une école revient conjointement au directeur de l'école et au maire, en informant l'inspecteur académique et le préfet.

A lire aussi

Sur le même sujet

Avignon, une journée au Festival 2019

Les + Lus