• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Journées européennes du patrimoine : découvrez le métier de Maréchal-Ferrant à Draguignan

"Le maréchal laissait à petits coups pesants et clairs retomber son marteau sur l'enclume. Il regardait, en l'approchant de son tablier de cuir, le morceau de fer qu'il avait travaillé " (Alain-Fournier,Meaulnes,1913) / © FTV
"Le maréchal laissait à petits coups pesants et clairs retomber son marteau sur l'enclume. Il regardait, en l'approchant de son tablier de cuir, le morceau de fer qu'il avait travaillé " (Alain-Fournier,Meaulnes,1913) / © FTV

Ce samedi 20 septembre, à la sous-préfecture de Draguignan, le Gribeauval, un canon datant du 1er Empire sera tracté par des chevaux de trait. Oui, la Maréchalerie perdure dans l'armée et les écoles militaires de Draguignan ont leur maréchal-ferrant.

Par Coralie Chaillan

En 2019, l'armée française compte toujours dans ses rangs, des chevaux de trait.  Le cheval a toujours eu une grande importance dans l'armée.

Nous organisons des reconstitutions historiques notamment avec le canon de 75, qui est le canon de la 1ère guerre-mondiale. Nous démontrons que nous conservons notre savoir-faire. Au 19ème siècle, Napoléon était le meilleur pour déplacer ses canons sur le champs de bataille

précise le chef d'escadron Ludovic, instructeur en chef. Les écoles millitaire de  Draguignan, ont conservé leur maréchal-ferrant, l'expert de l'entretien des sabots des cheveaux. Son rôle ? Couper l'excédent de corne et ferrer le sabot. Une mission qui requiert de la patience et un sens aigüe de l'observation. Le maréchal-ferrant doit être capable de "lire" le pied du cheval, de corriger ses défaults. Il donne le meilleur équilibre qu'il soit à l'animal. 

Le cheval ne souffre pas. Un sabot, c’est un gros morceau d’ongle. Lorsque l’on se coupe les ongles, ça ne nous fait pas mal. Pour l’animal, c’est exactement la même chose.

explique le maréchal des Logis Mathieu. Une fois le sabot limé, le maréchal-ferrant sculpte le fer en le chauffant à plus de 1000 degrès. L'objectif est de le modeler parfaitement au pied du cheval.

 

Napoléon à l'honneur

Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine, le Musée de l'Artillerie et les Écoles militaires de Draguignan vous proposent de revisiter l'époque napoléonienne avec une reconstitution historique d'un cantonnement en campagne. Pour l'occasion, les chevaux de trait vont tracter le canon de Gribeauval. 

Programme de la journée :
10h - Tour de ville avec attelage
11h - Bivouac et ferrage de cheval
12h - Démonstration roulante
14h - Tir au canon avec l'association "Le livre, l'histoire et l'obusier"
15h - Procès d'un maraudeur
16h - Tirage au sort pour les enfants
17h - Fanfare des EMD

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Jean-Pierre Vassallo, maire de Tende

Les + Lus