VIDÉO. "Il faut bien appliquer la loi" : quand les élections européennes se transforment en casse-tête dans les petites communes

durée de la vidéo : 00h01mn57s
Alors que les élections européennes auront lieu le 9 juin prochain, on dénombre 38 listes de candidats. C’est un record et c’est surtout un casse-tête pour des toutes petites communes comme Brenon dans le Var. ©Alexandre Dequidt-FTV

Alors que les élections européennes auront lieu le 9 juin prochain, on dénombre 38 listes de candidats. C’est un record et c’est surtout un casse-tête pour des toutes petites communes comme Brenon dans le Var. Mission : installer les panneaux qu'il faut !

Brenon est un tout petit village dans le Var. 25 habitants seulement et des responsabilités de grandes villes face aux élections européennes.

Le maire menuisier ?

Les mairies doivent mettre à disposition des candidats de quoi afficher. Une évidence pour les grandes villes, mais pour les toutes petites communes, cette obligation peut se transformer en une véritable contrainte. 

Cela permet de faire de grosses économies et d’avoir aussi une certaine souplesse. Aujourd’hui par exemple, nous sommes présents. C’est du temps, une contrainte mais c’est plaisant aussi.

Armand Rouvier Maire SE de Brenon

France 3 Côte d’Azur

Pour ces élections européennes 2024, le chiffre record de 38 listes a été atteint. 

Un défi pour les maires 


Avec ses poutres sous le bras, Armand Rouvier est un maire qui s’investit, physiquement... Aidé par Jean, 92 ans, il doit donc faire lui-même les sept panneaux électoraux manquants.

Les élus de certaines petites communes n'ont donc pas hésité à "mouiller la chemise".

Les emplacements n’étaient pas forcément prévus pour autant de candidats. Si on l’avait anticipé, cela aurait été plus facile pour nous.

Armand Rouvier, maire SE de Brenon

France 3 Côte d'Azur

Une question d’argent et de temps

38 listes pour les élections européennes, c’est inattendu et plutôt dur à porter pour toutes les petites communes.
Aucune n’a assez de panneaux pour les 38 candidats. En l’absence d’aides de la part de l’État, elles sont forcées de financer l’achat de ces matériels d’affichage sur leurs propres deniers. En acheter pourrait coûter plusieurs centaines d’euros. Mais au-delà de l’argent, c’est toute une organisation qu’il aurait fallu sans doute repenser.  

Histoire de ne pas en venir à l'usage d'une tronçonneuse !

Quand on est maire d’une commune de 25 habitants, il faut savoir également manier la tronçonneuse. En quelques minutes et avec quelques morceaux de bois, les panneaux d’affichage sont réalisés grâce au système D.

C’est stupide, parce que nous n’avons pas besoin de panneaux pour savoir pour qui on va voter. Nous ne sommes pas nombreux, mais il faut bien appliquer la loi.

Jean Rouvier 92 ans, habitant de Brenon

France 3 Côte d'Azur

Brenon, 25 habitants, mais 35 électeurs, s’est mis donc en règle pour ce vote du 9 juin. L’affichage des 38 listes peut enfin commencer.

Avec Ali Benbournane.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité