Xavier Dupont de Ligonnès était passé par le Var, retour sur sa traque dans le département

Xavier Dupont de Ligonnès en train de retirer de l'argent à Roquebrune-sur-Argens. / © THOMAS COEX / AFP
Xavier Dupont de Ligonnès en train de retirer de l'argent à Roquebrune-sur-Argens. / © THOMAS COEX / AFP

La police a cru arrêter Xavier Dupont de Ligonnès en Écosse ce vendredi mais s'est trompée de personne. Recherché depuis 2011, le meurtrier présumé avait été vu plusieurs fois dans le Var au début de sa cavale.

Par L.V. avec AFP

L'homme avait été aperçu pour la dernière fois en avril 2011: le 14 avril, il avait été filmé par la caméra d'un distributeur de billets varois, et le 15, il avait quitté à pied un hôtel Formule 1 de Roquebrune-sur-Argens dans le Var avec, sur le dos, un étui pouvant contenir une carabine.
 
L'hôtel Formule 1 de Roquebrune-sur-Argens, où avait été vu Xavier Dupont de Ligonnès. / © BORIS HORVAT / AFP
L'hôtel Formule 1 de Roquebrune-sur-Argens, où avait été vu Xavier Dupont de Ligonnès. / © BORIS HORVAT / AFP


Découverte macabre


Six jours plus tard, les corps de sa femme et de ses quatre enfants étaient découverts, enterrés sous la terrasse de la maison familiale, enroulés dans des draps et de la chaux.
    
Agnès Dupont de Ligonnès, 48 ans, Arthur, 21 ans, Thomas, 18 ans, Anne, 16 ans, et Benoît, 13 ans, ont été tués à la 22 Long Rifle, vraisemblablement deux semaines plus tôt, entre le 3 et le 5 avril, d'au moins deux balles dans la tête. Une "exécution méthodique", selon les rapports d'autopsie.

Avec six jours de retard sur le père de famille, les enquêteurs avaient alors remonté le fil de son emploi du temps, sans percer l'énigme. Plusieurs opérations et campagnes de fouilles ont été menées dans le Var, département où la famille Dupont de Ligonnès avait habité dans les années 1990, notamment après des découvertes de cadavres non identifiés.
 
Un dispositif policier impressionnant avait été déployé à Roquebrune-sur-Argens. / © BORIS HORVAT / AFP
Un dispositif policier impressionnant avait été déployé à Roquebrune-sur-Argens. / © BORIS HORVAT / AFP

En avril 2015, des ossements découverts près de Fréjus (Var), non loin du dernier endroit où a été vu le père de famille, s'avèreront ne pas être les siens. 

A plusieurs reprises, les enquêteurs ont été menés sur de fausses pistes par des témoins qui affirmaient avoir l'aperçu, comme ces fidèles du monastère de Roquebrune-sur-Argens, en janvier 2018.

Une de nos équipes avait alors rencontré les religieux :
 

Combien de temps Xavier Dupont de Ligonnès a passé dans le Var lors de sa cavale ? La justice comptait sur l'arrestation de vendredi pour en apprendre plus mais  les analyses ADN sont formelles. Elles ont été rendues publiques samedi en milieu de journée : l'homme arrêté en Écosse n'est pas Xavier Dupont de Ligonnès.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus