Attention. A Saint-Aygulf dans le Var notamment, de faux éboueurs font du porte à porte pour réclamer des étrennes

Les étrennes ont repris à l'approche des fêtes de fin d'années. Pompiers, postiers, éboueurs peuvent toquer à vos portes avec des calendriers à vendre. Mais attention, certaines sociétés de collecte de déchets interdissent ces démarches. Gare donc aux arnaques comme celles rencontrées dans le Var.

On la sent venir cette fin d'année, les vitrines qui se décorent, les guirlandes qui fleurissent dans les villes. Les arnaques aussi. Les pompiers, postiers et éboueurs se succèdent à nos portes pour les étrennes, et parmi eux certains escrocs.

Plusieurs sociétés de collecte de déchets interdissent en effet cette démarche et mettent en garde contre les faux éboueurs. Ils sont nombreux chaque année à vouloir nous arnaquer avec des calendriers. 

C'est ce qui est arrivé à Frédéric Gramond, cet habitant de Saint-Aygulf dans le Var a vu l'autre soir des poubelleurs sonner à sa porte. Se méfiant de ce genre d'arnaques, il a préféré les éconduire en prétextant ne pas avoir de liquide sur lui, "les pompiers et postiers acceptent les chèques, s'ils partaient je savais donc que c'était du bluff".

Difficile de reconnaître les escrocs

C'est l'entreprise Pizzormo qui gère le ramassage des déchets à Saint-Aygulf, comme dans plusieurs communes de la région d'ailleurs. Et chez eux la politique est claire : le porte-à-porte pour les étrennes et les calendriers est proscrit, aucun de leurs salariés ne peut donc se présenter dans cette optique.

La plupart des gens ne savent pas quelle société ramasse leurs poubelles, et c'est bien normal. Mais difficile alors de reconnaître les escrocs, car si chez nous c'est interdit, ça peut être autorisé chez d'autres... ou lorsque le ramassage se fait par la ville.

Frédéric Guigou, responsable communication de Pizzorno.

Quelques conseils cependant pour s'en prévenir comme on peut : appeler la mairie pour savoir qui est autorisé à passer est une bonne idée, regarder la présence d'un logo aussi, sur le vêtement du démarcheur et sur son calendrier, et puis enfin lui demander son éventuelle attestation employeur.

En cas de constatation de fraude, prévenir la police évitera à vos voisins de se faire avoir, et leur permettra de reconnaître les vrais éboueurs. Un enjeu essentiel pour ce métier difficile qui mérite reconnaissance, et une gratification de fin d'année lorsque cela leur est autorisé.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société gare aux arnaques consommation économie paca noël événements sorties et loisirs