Trois jours après la chute d'une femme du deuxième étage d'un immeuble à Fréjus, son mari a été mis en examen pour homicide volontaire par conjoint. Il a été incarcéré.

Il avait été mis en garde à vue peu après l'accident. Ce vendredi 7 juin, vers 22h30, rue Aviateurs Priol et Laporte, les pompiers de Fréjus (Var) interviennent sur la voie publique pour porter secours à une femme victime d'une chute de deux étages. La jeune femme âgée de 25 ans ne survivra pas et sera déclarée morte à 23h15.

Très vite, son conjoint est mis en garde à vue. Ce lundi, le procureur adjoint de la République au tribunal de Draguignan, Guy Bouchet, indique qu'à l'issue de la garde à vue, il a été mis en examen pour homicide volontaire par conjoint.

Une altercation aurait eu lieu sur un fond relativement violent juste avant la défenestration.

Guy Bouchet, procureur adjoint de la République

à France 3 Côte d'Azur

L'enquête a été confiée à la police nationale de Fréjus. Devant le juge des libertés et de la Détention, l'homme a demandé à bénéficier d'un délai. Il a été incarcéré provisoirement dans l'attente du débat qui aura lieu le 13 juin 2024.

Le magistrat précise que le couple serait originaire d'un pays de l’Est, probablement la Moldavie ou la Roumanie.

Selon les informations de Var Matin, un enfant de deux ans aurait été présent au moment des faits.

L'autopsie du corps de la défunte doit être réalisée dans les jours à venir. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité