Cet article date de plus de 3 ans

St-Raphaël : la gestion de Georges Ginesta épinglée par la chambre régionale des comptes

La commune  de St-Raphaël a fait l'objet d'un rapport de la chambre régionale des comptes qui pointe la précarité de la situation financière et des irrégularités dans la gestion des marchés  publics.
© France 3 Côte d'Azur
La chambre régionale des compte a travaillé sur la situation financière de la commune de Saint-Raphaël pour la période comprise entre 2010 et 2014

LA DETTE EXPLOSE

Elle s'élevait en 2014 à 3 300 euros par habitant, soit deux fois plus que l'endettement moyen pour une commune de même taille.



UNE SITUATION FINANCIERE CONTESTABLE

Selon les conclusions du rapport,  la commune doit clarifier ses relations financières avec les régies municipales autonomes et dans quatre autres domaines, la gestion municipale s’avère d’une efficience discutable, lorsqu’elle ne pose pas des questions de régularité. 


Contacté par France 3 Côte d'Azur, Georges Ginesta n'a pas souhaité répondre à nos questions. Ses opposants, comme Jean-Pierre Meynet ( En marche!), explique qu'il n'a pas accès à certains documents concernant les régies et il appelle à respecter l'éthique puisqu'il s'agit d'argent public.

REPORTAGE : P.O CASABIANCA, B.LOTH, K.SCHMID ET C.FABRE

durée de la vidéo: 00 min 01
La gestion du maire de St Raphaël (LR) épinglée par la chambre régionale des comptes (83)


Conclusions de la chambre régionale des comptes concernant la commune de Saint-Raphaël

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique économie