Il y a 58 ans, la catastrophe du barrage de Malpasset à Fréjus

2 décembre 1959, la voûte du barrage de Malpasset se fissure / © AFP
2 décembre 1959, la voûte du barrage de Malpasset se fissure / © AFP

2 décembre 1959, la voûte du barrage de Malpasset se fissure, avant de céder. En quelques minutes, une vague de 40 mètres de haut déferle dans la vallée du Reyran à 70 km/h; elle dévaste campagnes et fermes. Terrible bilan : 423 morts et disparus.

Par @annelehars

Début de l'hiver 1959, des pluies torrentielles remplissent pour la première fois le tout nouveau barrage de Malpasset, en amont de Fréjus.

► Documentaire inédit lundi 4 décembre sur France 3 PACA : france3-regions.francetvinfo.fr

2 décembre 1959, 21h13, sa voûte cède seulement cinq ans après la fin de sa construction. Le bilan de la catastrophe s'élèvera à 423 morts, 155 immeubles entièrement détruits, mille hectares de terres agricoles ravagés et deux milliards de francs de dégâts.

Malpasset le 3 décembre 1959, lendemain de la catastrophe

Près de 50 millions de mètres cubes d'eau déferlèrent, ravageant campagnes et villages jusqu'à la mer. 
Les dégâts matériels sont considérables, routes, voies ferrées, fermes, immeubles détruits. C'est alors la plus grande catastrophe de ce genre qui ait jamais touché la France.

Cinq colonnes à la Une consacré à la catastrophe :

Les causes 

Les nombreuses causes humaines, techniques ou comportementales, ont été et sont toujours discutées. Une thèse mettant en avant un attentat a même circulée.

Les leçons

En 1966, fut institué un Comité technique permanent des barrages. Tout nouveau projet de barrages devait obligatoirement passer devant ce comité composé d’ingénieurs, de représentants de l'État et de géologues.

« La catastrophe de Malpasset a permis de mieux connaître un problème sur lequel on ne s'était pas trop penché auparavant : les sous-pressions interstitielles », explique Alfred Bertini, dans son livre Le barrage de Malpasset : de sa conception à sa rupture.

Le programme des cérémonies commémoratives ce week-end :

SAMEDI 2 DÉCEMBRE
• 9h15 : cérémonie au monument “Le Gisant“, en présence des familles, des autorités et d’élèves des établissements scolaires de Fréjus - dépôt de gerbes
• 10h : cérémonie au cimetière Saint-Étienne, stèle élevée à la mémoire des victimes de la catastrophe - dépôt de gerbes
• 11h : messe en la cathédrale Saint-Léonce
• 14h15 : Marche du Souvenir
-> si temps pluvieux : rassemblement devant la “Structure du Souvenir“, à proximité du péage du Gargalon (A8, direction Nice). La marche suivra le canal du Reyran jusqu’au monument du “Gisant“
-> si beau temps : rassemblement au parking du barrage de Malpasset (sous le pont de l’autoroute, D37-route de Malpasset). Marche « facile » sur le chemin qui longe le Reyran jusqu’aux ruines du barrage

DIMANCHE 3 DÉCEMBRE
• 16h : projection du film “MALPASSET, LES HÉRITIERS“ au cinéma Le Vox Film produit par “Y.N Productions - La Cuisine aux Images“. Le film sera présenté par un membre de l’Association ACCMalpasset.

A lire aussi

Sur le même sujet

collecte de jouets

Près de chez vous

Les + Lus