Selon Arte,un attentat aurait causé la catastrophe du barrage de Fréjus

© AFP
© AFP

 Un documentaire diffusé sur Arte révèle que la rupture du barrage de Fréjus, le 2 décembre 1959, et qui a causé la mort de 400 personnes, aurait été causé par un attentat du FLN, le Front de Libération Nationale d'Algérie.

Par Christophe Monteil

Un documentaire diffusé le 22 janvier, à 22 heures, sur Arte, évoque le fait que la rupture du barrage de Fréjus aurait été causée par un attentat du FLN, en s'appuyant sur des documents des services secrets d'Allemagne de l'Ouest (RFA) ainsi que des archives de la Stasi, la police secrète et de renseignement d'Allemagne de l'Est (RDA). Ce documentaire a été produit par la chaîne régionale allemande WDR (Rhénanie du Nord). Des informations reprises ce matin sur le site du Point.

La thèse officielle de cette catastrophe est que le barrage de Malpasset, construit 5 ans plus tôt, avait été ancré sur une roche discutable et que des failles géologiques, couplées à des pluies diluviennes tombées les jours précédents, ont conduit à la rupture de celui-çi. Un arrêt du Conseil d'Etat, du 28 mai 1971, avait donc conclu à l'accident.



En fait, le documentaire avance le nom d'un agent ouest-allemand, Richard Christmann (mort en 1989) qui aurait su où et quand allait avoir lieu l'attentat du FLN. Les services secrets ouest allemands n'auraient pourtant pas prévenus leurs homologues français. Toujours selon le documentaire, les services secrets ouest-allemand auraient joué un double jeu en soutenant officiellement la France mais en aidant secrètement le FLN.


Le barrage de Malpasset après sa rupture

 / © AFP
/ © AFP

 

Sur le même sujet

Les + Lus