Rassemblement national : le maire de Fréjus David Rachline nommé deuxième vice-président du parti

Publié le
Écrit par Corentin Alloune .

Le maire de Fréjus David Rachline est nommé second vice-président du Rassemblement national, lors du 18e congrès national tenu ce week-end à Paris, par le nouveau président du parti, Jordan Bardella.

Annoncé hier sur le compte Twitter de Jordan Bardella, nouveau président du Rassemblement national, le maire de Fréjus, David Rachline est nommé deuxième vice-président du parti. Il supplée Jordan Bardella avec Louis Aliot, premier vice-président du RN et maire de Perpignan.

"Un honneur de continuer le combat"

"C’est un honneur de continuer le combat pour nos idées et pour la France auprès d’un président si talentueux", a annoncé, hier soir, David Rachline sur son compte Twitter.

Le maire de Fréjus occupe une place de choix : David Rachline devient le deuxième vice-président du Rassemblement National. Il est arrivé en seconde position, après Sébastien Chenu, lors du 18e Congrès du parti, réuni ce samedi 5 novembre 2022 à Paris.

Fidèle au parti depuis son plus jeune âge 

Investi au sein du parti depuis 2002, il devient en 2010 conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur sous la bannière du Front National, appelé aujourd'hui le Rassemblement national. En 2014, David Rachline est la tête de liste FN pour les élections municipales à Fréjus, dans le Var. Il remporte ces élections avec 45,55 % des voix au second tour face à Philippe Mougin (30,43 %) et d'Élie Brun (24,01 %).

La même année, il est élu à 26 ans lors des élections sénatoriales. Le fidèle membre du FN devient le plus jeune sénateur de l'histoire de la Ve République.

David Rachline démissionne de ce poste le 1er octobre 2017, au côté de treize autres sénateurs, pour privilégier son mandat de maire à cause de l'application de la loi sur le cumul des mandats. 

En parallèle de son activité de maire, David Rachline devient l'homme-orchestre de la campagne présidentielle de Marine Le Pen en 2017. Quelques mois plus tard, après le départ de Florian Philippot, il est à la tête du pôle communication du parti

L'homme originaire de Saint-Raphaël est réélu comme maire en l’emportant dès le premier tour en 2020 avec un fort taux d'abstention de 62 % dû à la pandémie de Covid-19.

Une présence du parti majoritaire dans le Var 

L'enfant du pays est loin d'être le seul à adhérer au parti créé par Jean-Marie Le Pen en 1972. Dans le département du Var, sur les huit circonscriptions, sept sont des députés RN. Stéphane Rambaud (3e), Laure Lavalette (2e), Frank Giletti (6e), Philippe Schrek (8e), Frédéric Boccaletti (7e), Philippe Lottiaux (4e) et Julie Lechanteaux (5e) appartiennent à ce parti. 

Dans le département voisin des Alpes-Maritimes, un tiers est député sous l'étiquette RN à l'Assemblée nationale : Lionel Tivoli (2e), Alexandra Masson (4e) et Bryan Masson (6e). 

Ce 5 novembre 2022, le parti compte environ 36 000 adhérents et la région PACA joue un rôle décisif pour le Rassemblement National. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité