Saint-Raphaël : une adolescente placée dans un centre éducatif fermé pour avoir tué le compagnon violent de sa mère

Le parquet de Draguignan indique que l'homme tué dans la nuit de vendredi à samedi violentait sa compagne. La fille de cette dernière a reconnu qu'elle l'avait poignardé à mort.

Ce dimanche matin, des proches de l'homme décédé sont réunis devant l'appartement où se sont déroulés les faits.
Ce dimanche matin, des proches de l'homme décédé sont réunis devant l'appartement où se sont déroulés les faits. © FTV
Vers 2 heures du matin, dans la nuit de vendredi à samedi à Saint-Raphaël (Var), un homme de 38 ans environ a été tué de plusieurs coups de couteau dans le dos. Selon le parquet de Draguignan, l'auteur des coups mortels est une adolescente âgée de 15 ans.

La jeune fille a dit avoir agi pour défendre sa mère, victime de violences conjugales. L'homme à qui elle a porté les coups mortels était connu de la justice et a été condamné à plusieurs reprises pour violences. 

Placée en garde à vue, l'adolescente, qui avait elle-même prévenu les secours, a reconnu les faits. Cette dernière a été entendue par la police, chargée de l'enquête. La jeune fille a été mise en examen pour meurtre et placée dans un centre éducatif fermé. 

Dimanche matin, des proches de l'homme décédé s'étaient réunis devant l'immeuble où se sont déroulé les faits. Aucun n'a souhaité s'exprimer. Selon les informations de France 3 Côte d'Azur, la mère serait également rentrée chez elle.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter