Annulation du Grand Prix de France de F1 au Castellet dans le Var prévu le 28 juin

Le Grand Prix de France de F1 qui devait se disputer dans le Var est annulé. Prévu le 28 juin sur le circuit Paul Ricard du Castellet, il n'est pas reporté comme évoqué il y a quelques semaines. Annonce faite ce lundi 27 avril par les organisateurs.

Le GP de France est la première des courses encore programmées au calendrier de la saison. Elle se déroule sur le Circuit Paul Ricard du Castellet dans le Var.
Le GP de France est la première des courses encore programmées au calendrier de la saison. Elle se déroule sur le Circuit Paul Ricard du Castellet dans le Var. © FTV/Mars Production
Le Président Emmanuel Macron avait annoncé lundi 13 avril l'interdiction des "événements avec un public nombreux" en France "au moins jusqu'à mi-juillet prochain". 
Le Grand Prix de France de Formule 1, prévu du 26 au 28 juin, était donc compromis. 
Les organisateurs de ce grand moment sur le circuit Paul-Ricard au Castellet, avait maintenu le mystère de sa tenue jusqu'à ce 27 avril.

Le couperet est tombé :

"Compte tenu de l'évolution de la situation liée à la propagation du virus (...), le Grand Prix de France prend acte des décisions annoncées par l'Etat rendant impossible le maintien de notre évènement", déclare Eric Boullier, directeur général du GP de France, dans un communiqué.

"Les regards du GIP (groupement d'intérêt public, ndlr) Grand Prix de France - Le Castellet se tournent déjà vers l'été 2021."


Le GP de France est la première des courses encore programmées au calendrier de la saison 2020 de F1. 

Les neuf précédentes ont été annulées (Australie, Monaco) ou reportées sine die (Bahreïn, Chine, Vietnam, Pays-Bas, Espagne, Azerbaïdjan, Canada) en raison de la pandémie.
 

Pas de GP à Monaco 

L'Automobile club de Monaco avait déjà justifié sa décision par "la situation sanitaire dont on ne peut prévoir l’évolution, le manque de visibilité sur les modalités du Championnat du Monde FIA 2020 de Formule 1, l’incertitude de la participation de toutes les écuries, les conséquences des mesures prises par les différents Gouvernements, le confinement, les difficultés transfrontalières pour accéder en Principauté de Monaco, la crainte que les entreprises, à leur corps défendant, ne puissent faire face au montage des installations, la disponibilité des salariés, des bénévoles (plus de 1500), nécessaires à son déroulement". Le directeur sportif de la F1, Ross Brawn, envisageait que la saison puisse démarrer en juillet en Europe, éventuellement par "un événement à huis clos", lors d'une interview à Sky Sports début avril.

Le début de la saison 2020 se fera donc en Autriche, sur le Red Bull Ring de Spielberg (centre), du 3 au 5 juillet, probablement "sans spectateurs", a annoncé son PDG Chase Carey lundi.


   - Avec AFP -
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
formule 1 sport auto-moto automobile économie