Les cloches de la Garde-Freinet, dans le Var, pourront-elles continuer à sonner ?

Oui ou non. Les sonneries nocturnes des cloches de la Garde-Freinet posent-elles problème aux habitants? C'est ce que veut savoir la municipalité. Certains riverains et/ou touristes notamment en saison estivale, déclarent subir d'importants troubles du sommeil.

À la Garde-Freinet (Var), village d'un peu moins de 2.000 habitants situé non loin de Saint-Tropez, le maire est surpris par l'engouement que suscite la question des sonneries des cloches de l'église.

Doivent-elles sonner aussi la nuit ?

Un coup toutes les demi-heures puis chaque heure, autant de fois que nécessaire selon l'horaire du moment. Jusqu'à présent ça a toujours été comme ça...

Depuis le 5 février dernier, la question est posée officiellement après que certains riverains et bailleurs de logements touristiques ont mis le sujet au centre de la place du village.

Cela concerne uniquement les sonneries nocturnes horaires. En aucun cas les sonneries cultuelles qui annoncent les messes ou des évènements religieux ponctuels

Thomas Dombry, maire de la Garde-Freinet

Le maire se réjouit qu'il n'y ait pas d'animosité à ce sujet. Juste des habitants pour ou contre mais il semble que le débat soit plutôt constructif.

Troubles du sommeil

Thomas dombry raconte qu'un habitant - non concerné par les nuisances sonores - est allé voir certains riverains de l'église pour tenter de comprendre ce qu'ils vivent au quotidien.

La plupart ont évoqué de sérieux troubles du sommeil pour eux-mêmes ou pour des locataires qui laissent souvent les fenêtres ouvertes en haute saison car la Garde-Freinet est très fréquentée l'été.

Si... les sons de cloches devaient cesser, ce serait entre 23h à 6h du matin.

Je dois tenir compte de tous les arguments, de tous les avis. Quoi qu'il se passe nous suivrons la majorité à l'issue de la consultation

Thomas Dombry - Maire de la Garde-Freinet

Une consultation volontairement anonymisée. Les participants écrivent leur point de vue sur papier libre avant de le glisser dans une boîte scellée et laissée à disposition à la mairie. Une volonté assumée par l'édile.

De cette façon, aucun risque d'être influencé ou de faire preuve de curiosité indélicate.

La décision

Le maire du village a quand même consulté quelques-uns de ses collègues alentour. Juste pour s'informer. Savoir de quel côté penche la balance. La plupart des retours attestent que la tendance est plutôt à la coupure nocturne dans les villages voisins.

À la Garde-Freinet, la fin de la consultation est prévue le 26 février 2024.

Le maire et son équipe se donnent quelques jours pour dépouiller le scrutin et rendre une décision, à l'évidence très attendue par les habitants.