• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Peut-on transporter une licorne géante sur le toit de sa voiture ? Rappel des règles pour les retours de vacances

Un drôle de chargement a été arrêté à Cavalaire-sur-Mer par les gendarmes du Var / © Gendarmerie du Var.
Un drôle de chargement a été arrêté à Cavalaire-sur-Mer par les gendarmes du Var / © Gendarmerie du Var.

Si vous aussi vous comptez rentrer de vacances avec une bouée licorne géante, on vous rappelle les consignes de chargement pour voyager en voiture en toute sécurité. Elle a été la complice de vos baigandes, mais elle n'a pas tous les droits !

Par June Raclet

Une voiture qui transportait une bouée gonflable géante en forme de licorne avait été arrêtée début juillet par les gendarmes du Var à Cavalaire-sur-Mer. Le conducteur avait été verbalisé à hauteur de 45 euros pour ce chargement dépassant le gabarit du véhicule.

" Les voitures en sens inverse devaient se déporter pour éviter de toucher la licorne ", nous avait expliqué le Chef d'escadron Gibier, "et le conducteur tenait une des sangles attachées à la bouée." L'homme et ses passagers ont pu repartir en direction de la plage après avoir dégonflé une partie de la licorne, pour qu'elle ne dépasse pas de la voiture. 
 
Une anecdote qui est l'occasion de rappeler les consignes de la sécurité routière quant au chargement, pour partir ou revenir de vacances sereinement : 
 

Ce que dit le Code de la route sur le chargement : 

L'association prévention routière rappelle que les conditions de chargement d’un véhicule sont réglementées, que ce soit la largeur, la longueur ou le poids :
  • Une voiture ne peut circuler avec un poids total réel qui excède le poids total autorisé en charge, indiqué sur la carte grise.
  • La largeur du chargement du véhicule ne doit pas dépasser 2,55m.
  • A l’arrière, le chargement d’un véhicule (ou d’une remorque) ne doit pas dépasser de plus de 3 mètres l’extrémité du véhicule (ou de sa remorque).
  • A l’avant, le chargement ne doit pas dépasser l’aplomb antérieur du véhicule.
Que ce soit la largeur, la longueur ou le poids, les conditions de chargement d’un véhicule sont réglementées. / © Prévention routière.
Que ce soit la largeur, la longueur ou le poids, les conditions de chargement d’un véhicule sont réglementées. / © Prévention routière.

Dans ces trois cas, le contrevenant encourt une amende forfaitaire de 135 euros. Lorsque les dépassements excèdent les limites réglementaires de plus de 20%, le contrevenant encourt une amende pénale pouvant aller jusqu’à 1 500 euros.

Le Code de la route précise que « toutes précautions utiles doivent être prises pour que le chargement d’un véhicule ne puisse être une cause de dommage ou de danger ». Ainsi, tout conducteur d’un véhicule dont le chargement est mal arrimé encourt une amende forfaitaire de 68 euros.


Avec un coffre de toit : 

  • Le coffre de toit se fixe sur les barres de toit. Soumis à des forces considérables, il doit être solidement arrimé.
  • Le chargement ne doit pas dépasser le poids total en charge indiqué sur la carte grise. Respectez aussi le poids toléré par votre toit et par le coffre lui-même.
  • Centrez le coffre sur le toit afin de conserver le bon équilibre du véhicule et d’éviter toute mise en roulis.
  • Adaptez votre conduite au volume et à la charge du coffre. N’oubliez pas que le coffre de toit augmente la hauteur de votre véhicule. Attention à l’entrée de certains parkings, en particulier souterrains !
  • Veillez à équilibrer le chargement à l’intérieur du coffre et arrimez solidement ce chargement à l’aide des sangles intérieures. Ne laissez pas de sangle flotter au vent au risque de les transformer en de dangereux fouets !
  • A chaque arrêt, vérifier le bon arrimage du coffre et de son chargement.
  • Les coffres présentent une résistance à l’air (générant un bruit et une surconsommation d’essence). Quand vous n’avez plus besoin de votre coffre de toit, pensez à le démonter !
 

Avec une remorque

  • Équilibrez le chargement du véhicule et de la remorque.
  • Conduisez de façon souple et homogène (évitez les à-coup, les freinages et accélérations brusques…).
  • N’oubliez pas que l’ensemble véhicule + remorque est plus long et plus lourd, donc plus délicat à manœuvrer, notamment en ville ou sur les petites routes.
  • Alourdi, le véhicule muni d’une remorque met presque 2 fois plus de temps à s’arrêter. Il convient donc d’adapter sa vitesse en fonction de la fluidité de la circulation, d’augmenter les distances de sécurité et d’anticiper plus que d’habitude toute manœuvre.
  • La capacité d’accélération, quant à elle, est affaiblie : un paramètre à prendre en compte en cas de dépassement !

 Enfin, la sécurité routière rappelle les vérifications à effectuer avant le départ en vacances : 
La sécurité routière conseille de mettre à profit les quelques jours qui précédent le grand départ pour contrôler son véhicule. / © Sécurité routière.
La sécurité routière conseille de mettre à profit les quelques jours qui précédent le grand départ pour contrôler son véhicule. / © Sécurité routière.

A lire aussi

Sur le même sujet

Christian Carrère, psychiatre addictologue

Les + Lus