Puget-sur-Argens dans le Var veut sa spécialité culinaire, un grand concours est lancé

Publié le Mis à jour le

Alors que la région PACA regorge de spécialités gastronomiques, la commune varoise de Puget-sur-Argens n'en a pas encore. Pour y remédier, l'association locale des commerçants et artisans organise un grand concours pour dénicher sa spécialité à base de produits régionaux.

On connaît tous les calissons d'Aix-en-Provence, la pissaladière de Nice ou encore le citron de Menton. Autant de spécialités culinaires qui font la réputation de ces villes en France, et même dans le monde entier !

Pourtant, d'autres territoires ont plus du mal à se créer une identité. C'est le cas de Puget-sur-Argens, jolie commune de 8500 habitants, située près du célèbre Rocher de Roquebrune -sur-Argens, dans le Massif de l'Esterel (Var).

Entrée, plat ou dessert, sucré ou salé

"Alors quoi de mieux qu'un plat emblématique pour marquer les esprits ? ", assure Noël Azzopardi, boulanger et président de l'association des commerçants et artisans pugétois (ACAP).

Pour y parvenir, l'association a décidé de lancer un grand concours culinaire, pour trouver la spécialité qui deviendra l'emblème du village. Prévu dans un 1er temps en mars 2020, il a du être repoussé, crise du Covid oblige. 

Il est désormais prévu le 12 février prochain dans une boulangerie :

"Les gens peuvent nous proposer une entrée, un plat, un dessert ou même une boisson ou une gourmandise. Mais il devront utiliser uniquement des produits locaux ou régionaux. Cela pourra être chaud ou froid, sucré ou salé, et on aura un four si besoin pour réchauffer les créations sur place ", explique Noël Azzopardi. 

Le concours est ouvert aux petits et aux grands, mais uniquement s'ils habitent Puget-sur-Argens. "Après, on ne demandera pas leurs papiers aux candidats, l'idée est juste que nous trouvions par nous-mêmes avec l'aide des habitants et commerçants locaux", précise le boulanger.

Lila Bret comme présidente du jury

Et pour faire venir les amateurs, quoi de mieux qu'une pâtissière connue et médiatique, qui plus est enfant du pays ?

C'est le cas de Lila Bret, diététicienne, nutritionniste, et surtout candidate de la saison 5 du "Meilleur Pâtissier", l'émission culte de M6. 

Celle qui est aussi consultante culinaire et organisatrice d'évènements poste régulièrement ses créations sucrées sur Instagram ou Facebook, comme durant la période des fêtes. 

La jeune femme est originaire de Puget, où elle a installé son laboratoire de création en pâtisserie. 

C'est une très bonne idée de faire ce concours, qui mélangera cuisine et pâtisserie. C'est très bien aussi pour Puget, qui reste mon village de cœur, même si je vis aujourd'hui à Fréjus,

assure la pâtissière.

Dans le jury également, le chef de la cuisine centrale de la ville, Licia Benesville, une figure associative de Puget, une commerçante et Olivier Dubourg, viticulteur au domaine du Réal Saint Jean, installé sur la commune. 

Stimuler la créativité

Pour l'instant, peu de candidats se sont manifestés. Ils ont jusqu'au 7 février prochain pour s'inscrire. 

"On espère que les habitants vont jouer le jeu, et qu'on trouvera une idée originale, qui pourra ensuite être adaptée et commercialisée dans la commune. On a déjà trois restaurateurs qui sont partants, on espère qu'il y en aura beaucoup plus ! ", explique l'organisateur.

Le vainqueur, lui, sera annoncé le soir même, ou plus tard, si aucune proposition ne se détache vraiment. L'opération pourrait alors être renouvelée, jusqu'à ce qu'un plat ou une spécialité s'impose incontestablement.

Lilia Bret, elle, a déjà quelques idées. "Si je participais au concours, je pense que j'introduirais des touches de lavande ou de romarin, histoire de donner à mon plat ou à mon dessert une vraie connotation provençale", explique celle qui présidera le jury.

Quelques produits emblématiques du territoire Estérel Côte d’Azur:

Saint-Raphaël :

  • La "Riviera beer" et sodas par les Brasseurs de l’Estérel
  • Le Mimosa d’Agay par Didier Carrier, chocolatier : chocolat blanc à la fleur d’oranger enrobé de sucre cristallisé au mimosa.
  • Le chocolat « L’Ile d’Or » du pâtissier-chocolatier Calderon. Hommage gourmand à la somptueuse Ile d'Or, joyaux de la méditerranée.
  • La limonade de Funès chez Madame Bohème. Limonade à la rose ainsi que son cupcake.

Fréjus :

Les Pavés du cloître de Fréjus par le confiseur Musso: bonbon enrobé d’une coque caramélisée, fourré d’un feuilleté aux amandes avec une pointe de pistache. La cour intérieure du Cloître de Fréjus est représentée sur l’emballage.

Roquebrune-sur-Argens :

Le rocher chocolat de Roquebrune : création et spécialité de la Chocolaterie du rocher depuis 1984 !

 Pays de Fayence :

  • Gelée et confit  à la "rose de mai" 
  • Sirop de Mimosa de la forcerie Vial à Tanneron 

Avis aux amateurs et aux gourmands donc, et tous à vos fourneaux !