• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Découverte d'un champ exceptionnel de grandes nacres dans le golfe de St-Tropez

Au milieu des herbiers, ces nacres ont deux à trois ans. / © Cinémarine
Au milieu des herbiers, ces nacres ont deux à trois ans. / © Cinémarine

Deux scientifiques de l'Observatoire marin du golfe de St-Tropez ont découvert par hasard un grand champ de coquillages à quelques mètres de profondeur. Un découverte d'autant plus importante que les nacres avaient quasiment disparu dans ce secteur.

Par Catherine Lioult

Grégory Sylla et Florent Beau, de l'Observatoire marin du Golfe de Saint Tropez, n'en reviennent toujours pas.
Un jour qu'ils cherchaient un emplacement en mer pour faire une nurserie pour les poissons, ils ont fait une découverte aussi inattendue qu'exceptionnelle : un champ de 15.000 m2 de coquillages à quelques mètres de profondeur, des grandes nacres, Pinna nobilis en latin,  âgés d'un à deux ans. 
 

La nacre, un coquillage protégé depuis 1992


En France, la Grande nacre de Méditerranée est une espèce protégée depuis le 26 novembre 1992. Mais ce coquillage qui peut dépasser la taille d'un mètre avait presque disparu, avec la pollution de l'eau, la raréfaction des herbiers à posidonies, les ancrages, et le braconnage. Pour évaluer l'importance de cette colonie varoise, les deux scientifiques ont pris des photos et fait les comptes.  

 

Nardo Vicente, responsable scientifique  à Institut océanographique Paul Ricard, n'en revient pas non plus. Il n'a, dit-il, jamais vu une telle densité d'individus sur le littoral méditerranéen français
Pour info, remonter ce coquillage vivant expose le contrevenant à une amende de 1.800 euros.
 

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus