Qui sont ces politiques qui viennent en vacances sur la Côte d'Azur ?

Publié le
Écrit par Pauline Thurier avec AFP

Cet été et en ce mois d'août en particulier, de nombreux ministres ont décidé de séjourner dans les Alpes-Maritimes et le Var pour prendre quelques jours de vacances.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Cap sur le sud pour la classe politique. Alors que la période de vacances débute tout juste pour les parlementaires, plusieurs ministres ont décidé de venir sur la Côte d'Azur pour profiter de ce temps de repos.

Ils seront proches du président Emmanuel Macron pour qui les vacances ont commencé il y a une semaine au fort de Brégançon dans le Var.

La résidence d'été des présidents est équipée pour que ces vacances soient "studieuses" et que le président puisse travailler sur quelques dossiers comme "le plan de sobriété" pour faire face à la crise énergétique liée à la guerre en Ukraine, "la planification écologique".

Les ministres ont pour consigne de choisir une destination "compatible avec l'exercice de leurs responsabilités" qui se trouve à deux ou trois heures de Paris au maximum (le moyen de transport n'est pas précisé). Ils doivent également rester joignables "en cas de nécessité", indique l'AFP.

Comprenez, dorez-vous la pilule sur la plage si vous voulez... mais gardez la sonnerie sur vos téléphones !

La Première ministre Elisabeth Borne ne sera pas très loin du chef de l'État, puisqu'elle a privilégié le Var. Isabelle Rome, ministre de l'Egalité entre les femmes et les hommes, a aussi choisi de passer dans ce département après être passée par la Haute-Savoie, ses "terres natales".

Le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, qui était en visite à la prison des Baumettes en milieu de semaine, se rend, comme souvent, à Nice ayant une villa sur la Côte d'Azur.

Il partira un peu plus tard en vacances car il doit d'abord représenter le gouvernement mardi 9 août à la cérémonie de commémoration de l'attentat de la rue des Rosiers à Paris, il y a 40 ans.

Sylvie Retailleau, ministre de l'Enseignement Supérieur, séjournera aussi dans les Alpes-Maritimes,
son département natal. Elle est née à Nice.

Direction la Corse et l'Occitanie pour d'autres

Quelques ministres ont également choisi le sud de la France, sans pour autant venir sur la Côte d'Azur.

  • Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, sera dans les Bouches-du-Rhône,
  • Clément Beaune (Transports) en Provence,
  • Jean-François Carenco (Outre-Mer) dans l'Hérault
  • Jean-Christophe Combe (Solidarités) dans les Pyrénées-Orientales
  • Olivier Klein (Ville et Logement) se rendra dans le Gard, "comme tous les ans" depuis qu'il est adolescent. 

A la Santé, François Braun "prendra très peu" de vacances et "passera simplement quelques jours en famille dans les Alpes", selon son cabinet. Il préparera "la rentrée" et notamment la "grande conférence" sur la santé et sera "sur le terrain pour partager avec les acteurs de santé du territoire la mise en oeuvre de la mission flash et recueillir leurs remontées".

Quatre ministres prennent la direction de la Corse pour ces vacances estivales : Gabriel Attal (Comptes publics) et Bruno Le Maire (Économie), Catherine Colonna (Affaires étrangères) et Franck Riester (Relations avec le Parlement).

La rentrée des ministres est programmée au 24 août.