Salon nautique 2017 : découvrez ce catamaran electro solaire basé à Saint-Raphaël

Le catamaran de Bernard Caussse / © B. Causse
Le catamaran de Bernard Caussse / © B. Causse

En France, on sait construire des bateaux. A voile, à moteur. En lac, en fleuve, en mer, on aime naviguer sur toutes les coques. Les 4 et 5 décembre à partir de 13h30, en direct du salon nautique et en multiplexe des régions littorales,  France 3 fête le nautisme. Avec la vue sur mer.

Par Jacques Paté

En direct du Nautic 2017 et des régions de France 3, offrez-vous la vue sur mer
Le salon nautique de Paris, le plus important après celui de Dusseldorf en Allemagne, attire un public qui  vient s’en mettre plein les mirettes, ou prépare la prochaine saison de pêche, de stand-up paddle ou de voile.

Les 4 et 5 décembre, à partir de 13h30, les pages Facebook des régions de France 3 fêtent le nautisme.

REVOIR le premier multiplexe de ce lundi présentant notamment le catamaran de Bruno Causse :



Nous serons en direct du salon nautique avec le public et les professionnels, mais aussi dans nos régions littorales, avec ceux qui construisent des bateaux, qui inventent, qui vivent sur passion sur un, deux ou trois coques.

Construire


Le 4 décembre à partir de 13h30, nous évoquons la thématique de la construction. L’industrie nautique, ce sont 832 millions d'euros de chiffre d'affaires, dont 512,4 millions d'euros pour les voiliers et 307,8 millions d'euros de bateaux à moteur. Sans compter les petites unités comme les kayaks ou les paddle.

En direct des chantiers Bénéteau de Nantes, de Normandie Yachting à Ouistreham, mais aussi avec un geo-trouvetout de la voile à Saint-Raphaël, nous donneront à ce poumon économique des régions littorales.

Bruno Causse en direct sur les pages  Facebook  de France 3 à 13h30

Bruno a consacré 20.000 euros pour concevoir ce catmaran hors du commun. Il fonctionne à l'énergie solaire.




Pratiquer 


Le 5 décembre à partir de 13h30, nous sommes toujours au salon nautique avec le public et les professionnels.

Nous évoquons la question des pratiquants : ceux qui ont donné corps à leur passion, en pirogue à Bayonne, avec la solidarité indispensable des sauveteurs en mer à Palavas-les-Flots.

Des pratiquants, mais aussi des générations de futurs « usagers de la mer », que la cité de la voile de Lorient essaie de sensibiliser.


A lire aussi

Sur le même sujet

Suppressions de postes chez Gemalto

Près de chez vous

Les + Lus