SÉRIE : Les châtaignes, trésors d'automne

La châtaigne est un trésor qui se découvre à l'automne. Dans le Var, la production est baisse constante : elle est passée de 4 000 tonnes en 1960, à moins de 300 aujourd'hui. / © PHOTOPQR/LA PROVENCE/LAUNETTE Florian
La châtaigne est un trésor qui se découvre à l'automne. Dans le Var, la production est baisse constante : elle est passée de 4 000 tonnes en 1960, à moins de 300 aujourd'hui. / © PHOTOPQR/LA PROVENCE/LAUNETTE Florian

La châtaigne se célèbre à l'automne. Dans le Var, sa production se concentre essentiellement dans le Massif des Maures : 2 000 hectares sont répartis sur le département et notamment à Collobrières, capitale de la châtaigne. L'occasion pour Chantal Fazi et Benoît Loth de partir à sa découverte. 

Par Marie Bail

Episode 1 

Plantés au XIIe siècle par les Chartreux, les châtaigniers sont partout à Collobrieres. Il y en a près de 1 000 hectares tout autour de la commune. Longtemps considéré comme l'arbre à pain, celui qui nourrit, le châtaignier fait aujourd'hui partie intégrante de l'identité du village. Benoît Autric, un maraîcher, a décidé de se lancer avec sa famille dans la fabrication de la crème de marrons. Entre 13 et 15 000 pots sortent de son atelier chaque année, le reste des châtaignes retourne à la forêt où il servira de nourriture pour les sangliers.

 
Intervenants : Benoit Autric et Anne-Odilia Autriccastanéiculteurs 
 

Episode 2 

La châtaigne à Collobrières est d'abord une fête qui se célèbre tous les dimanches d'automne. Dans le Var, c'est aussi toute une économie qui repose sur la castanéiculture, dont la production baisse irrémédiablement depuis des années. En effet, elle est passée de 4 000 tonnes en 1960, à moins de 300 aujourd'hui. En cause, l'abandon de nombreuses parcelles dû au manque de main d'oeuvre et de moyens.
Aujourd'hui, les professionnels de la filière tentent de la relancer en accompagnant les propriétaires de parcelles, en les aidant à entretenir leurs vergers et à tester de nouvelles variétés. 
 
Intervenants :  Loïc de Selleneuve, président du syndicat des producteurs du Var ; Romain Barret, technicien syndicat des producteurs du Var et Geofffroy de Selleneuve, éleveur-castanéiculteur

 

Episode 3

Quand ils ne donnent pas de fruits, les châtaigniers servent aussi à faire de la vannerie : corbeilles, paniers et autres petits objets sont créés à partir de l'arbre. Installée à Collobrières depuis 40 ans, Anneke Lepra en a fait sa spécialité. D'origine hollandaise, Anneke est arrivée il y a 40 ans comme jeune fille au pair et n'est jamais repartie. Elle est tombée amoureuse de ce village. Tous les après-midi, elle s'installe devant son atelier et tresse le bois, récolté, étuvé et découpé pendant l'hiver. Une occupation à plein temps qu'elle partage avec son compagnon.
 
Intervenants : Anneke Lepra et Jean-Claude Aimé
 

Episode 4 

C'est l'une des visites incontournables de Collobrières : la confiserie ! Elle représente une institution dans le village. Créée en 1948, l'entreprise azuréenne décline depuis 70 ans les marrons sous toutes leurs formes et tous achetés à des castanéiculteurs locaux. Côté consommateurs, on vient de loin pour y déguster la spécialité de la maison, la glace aux marrons glacés. 
 

Intervenants: Patricia Magni, agent de fabrication ; Marie-Laure Cayol, Directrice Confiserie azuréenne et Alban Olive, cuisinier 

 

Sur le même sujet

Les + Lus