Cet article date de plus de 6 ans

Une femme morte, trois autres personnes disparues à La Londe-les-Maures

Le corps d'une femme a été retrouvée par les pompiers à La Londe-les-Maures où un violent orage a éclaté ce jeudi en fin d'après-midi. Trois autres personnes sont portées disparues dont une mère et sa fille.

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a confirmé jeudi soir la mort d'une femme à La Londe-les Maures quartier de Maravenne, dans le Var, où un violent orage a entraîné des inondations, précisant que trois autres personnes, dont la fille de la victime, étaient portées disparues.

Sa fille n'a pas été retrouvée. Il est probable que l'enfant est décédée"


a dit le préfet du Var Pierre Soubelet par vidéoconférence au ministre, venu s'informer au centre opérationnel de gestion interministérielle des crises de la sécurité civile à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine).

Une centaine de personnes dans la salle des fêtes

"L'eau de la Maravenne est arrivée par les vignes" racontent Violette et Michel, un couple de retraités, à La Londe-Les Maures (Var). Dans la salle des fêtes Yann-Piat de la commune située entre Hyères et le Lavandou, une centaine de personnes se sont mises à l'abri des intempéries, attendant pour la plupart la réouverture d'une route qui leur permettrait de regagner leur domicile.Parmi elles, les services de secours - pompiers, sécurité civile et Samu, qui propose un soutien psychologique -, le curé et le vicaire de la paroisse.

 


Des chambres à la paroisse

En janvier, lors de précédentes intempéries qui avaient déjà fait un mort, "on a accueilli une trentaine de personnes dans la salle paroissiale où nous avons des chambres. Cette fois-ci on l'a de nouveau proposé mais il semblerait qu'il n'y en ait pas besoin", explique le curé de la commune, le père Carlos Hamel, un Chilien, installé depuis cinq ans à La Londe. Mais

il semblerait que le coût humain soit plus important cette fois-ci. C'est dur !"


dit-il.

Le corps d'une femme retrouvée par les pompiers

Le bilan évoqué par le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, lors d'un entretien par visioconférence avec le préfet du Var était d'un mort - une femme retrouvée par les sapeurs pompiers - et trois disparus. Le maire de La Londe, François de Canson, évoque, lui un mort - une femme venue seule en vacances - et deux disparus, ainsi que 200 foyers privés d'électricité. "Depuis deux jours, il pleut fortement", dit-il.

Sur le coup de 16H00, il y a eu une pluie intense qui nous a rappelé l'épisode tragique du 19 janvier",


quand une personne avait péri dans des inondations, rappelle-t-il.

Des habitants coincés

"Ça arrive souvent, mais ça a tendance à se répéter ces derniers temps", ajoute Rémy Brack, responsable de la protection civile locale. Dans la vaste salle des fêtes carrelée, des murs blancs et rideaux rouges, des guirlandes électriques de Noël suspendues au plafond. La plupart des habitants qui y sont regroupés étaient empêchés de rentrer chez eux par les eaux qui ont envahi les quartiers de Notre-Dame et du port. Une grande partie de l'agglomération, où ne tombait qu'une pluie épisodique, était redevenue praticable à la circulation en fin de soirée.

"C'est une catastrophe"

"La situation aurait pu être encore plus grave si nous n'avions pas procédé depuis janvier au nettoyage des rivières, et à l'enrochement et au reprofilage des berges" de la Maravenne, précise le maire. Les bords des cours d'eau de la commune ont en effet été élargis pour permettre un débit plus important.

L'eau de la Maravenne est arrivée par les vignes"


expliquent Violette et Michel : "C'est une catastrophe", ajoute ce couple de Strasbourgeois dont la résidence secondaire, située à La Londe a été inondée à hauteur de 95 centimètres. "Nous on a eu 60 cm d'eau à l'intérieur cette fois-ci", racontent Hugues et Nicole, un autre couple de retraités: "C'est moins qu'en janvier où il y en avait à peu près un mètre", précisent-ils. Ils ne peuvent cependant pas rentrer chez eux en raison de l'inondation d'une avenue centrale bordée de platanes qui conduit au port.

Dans la salle des fêtes

Dans la vaste salle fortement éclairée, des tables ont été dressées sur lesquelles du pain, des salades de pâtes et des sandwiches sont fournis par une société de restauration de Hyères. Au-dessus de la porte d'entrée, une banderole clame en lettres rouges : "La Londe-les Maures, agir au quotidien, construire l'avenir". Peu après 22H00, le maire annonce la réouverture de la route de Valcros : "Bonne nuit à ceux qui peuvent rentrer chez eux !", lance-t-il. La majorité des habitants
quittent alors la salle des fêtes.

190 foyers sans électricité

190 foyers demeurent privés d’électricité à La Londe, 100 sur Sainte Maxime et 1000 sur Port Grimaud. 100 techniciens ErDF sont actuellement mobilisés avec le renfort de 10 groupes électrogènes.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations intempéries météo