Var : l'apnéiste de 20 ans retrouvé mort aux Embiez était un plongeur confirmé, sauveteur sur les plages l'été

Le corps du jeune homme, un sportif passionné par la mer, a été retrouvé par 13 mètres de fond par les nageurs sauveteurs de la SNSM ce samedi matin.
Le drame s'est produit tôt ce samedi matin aux Embiez, dans le Var.
Le drame s'est produit tôt ce samedi matin aux Embiez, dans le Var. © Dominique Leriche / Maxppp
Le drame s'est produit tôt ce samedi matin dans le secteur du sud de l’île du Grand Rouveau, aux Embiez (Var). Un apnéiste de 20 ans aurait plongé vers 7 heures du matin, sans jamais refaire surface.

A 10 heures, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Méditerranée est alerté de la disparition.

La vedette "Saint Elme II" de la SNSM, qui était en exercice dans la baie de Bandol, est la première sur place, bientôt rejointe par l’hélicoptère Panther de la base aéronautique navale de Hyères et quatre pompiers plongeurs du Var.

Vers 11h30, les nageurs sauveteurs de la SNSM localisent, depuis la surface, un corps par 13 mètres de fond.
 

Conditions météo favorables

Les plongeurs des pompiers du Var plonger alors et confirmer qu’il s’agit de l’homme recherché, précise un communiqué de la préfecture maritime de la Méditerranée.

"Après enquête par l’officier de police judiciaire embarqué sur la vedette de surveillance maritime et portuaire Gantelet de la Gendarmerie maritime de la Méditerranée, le corps est remonté vers 13 heures à bord de la vedette Gantelet."
 


Un plongeur confirmé, sauveteur l'été

Le jeune homme, élève ingénieur, était un sportif passionné par la mer. Un plongeur confirmé, sauveteur l’été sur les plages de Six-Fours précise la SNSM.

C'était aussi un pêcheur aguerri, qui exercait son art sous toutes ses formes : au bord, sur l'eau en bateau ou en kayak, et en chasse sous-marine. Il pratiquait d'ailleurs la chasse sous-marine ce samedi matin avec sa compagne, qui a donné l'alerte. Un pêcheur défenseur "d'une pêche responsable et raisonnée".

L'été dernier à Monaco, il avait participé à une opération de "pêche de sauvetage" sur l'extension en mer : "les pataclets contre les sparaillons ! Tu as contribué à sauver des espèces protégées et mon pays t'en sera à jamais reconnaissant" écrit la Fédération monégasque de pêche sportive dans un post hommage sur Facebook.

Selon la préfecture, les conditions météorologiques sur zone étaient favorables. "Sans présager des circonstances dans lesquelles cet événement est intervenu, la préfecture maritime invite les plaisanciers et pratiquants d’activités nautiques à la plus grande prudence en ce temps de déconfinement."
 
Ce mardi déjà, une adolescente de 17 ans qui se promenait sur un sentier littoral à la pointe de Saint-Jean-Cap-Ferrat (Alpes-Maritimes), est morte noyée après avoir été emportée par une vague.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
apnée sport méditerranée mer nature faits divers