Accident de Sorgues : la thèse d'un double infanticide suivi d'un suicide se confirme

accident sorgues

La thèse d'un acte volontaire se confirme dans l'accident qui a coûté la vie à une maman de 32 ans et ses deux enfants; lundi entre Sorgues et Bédarrides, dans le Vaucluse. La mère avait décrit ce qu'elle allait faire en expliquant son geste désespéré.

Par Annie Vergnenegre

C'est le geste désespéré d'une jeune mère de famille. Au lendemain de l'accident qui a coûté la vie à une mère de 32 ans et ses deux enfants de 3 et 18 mois, à Sorgues, les enquêteurs ont retrouvé à son domicile d'Entraigues, des lettres dans lesquelles la jeune maman annonce vouloir tuer ses enfants et se suicider.

La jeune femme séparée depuis quelques mois du père de ses enfants, était retournée vivre avec ses deux petits garçons chez sa mère, dans le Vaucluse. Au-delà du drame de la séparation et de la solitude, d'autres facteurs pourraient expliquer ses difficultés à gérer la nouvelle situation.

Les écrits retrouvés viennent en tout cas appuyer la thèse de l'acte volontaire déjà envisagée en raison d'éléments troublants concernant les circonstances de l'accident. 
Les autopsies des trois victimes devraient être pratiquées aujourd'hui, elles viendront apporter un éclairage déterminant sur ce terrible drame familial. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus