Deux têtes de sangliers et des abats devant une mosquée d'Apt (84)

Deux têtes de sangliers et des abats ont été découverts vendredi matin devant la mosquée d'Apt (Vaucluse) quelques heures avant la prière
et une plainte a été déposée. 

Les responsables de la mosquée d'Apt ont fait une macabre découverte ce vendredi juste avant la grande prière. Ils ont trouvé des abats et deux têtes de sangliers. Les reste d'animaux avaient été déposés à l'entrée du lieu de prière, situé dans le centre-ville de la commune de 12.000 habitants. 

Aucune inscription n'a été relevée selon cette même source. Une plainte a été déposée dans les locaux de la gendarmerie d'Apt. 
Dans un communiqué, le préfet de Vaucluse, Bernard Gonzalez "condamne avec la plus grande fermeté cet acte et réaffirme son attachement au vivre-ensemble et au principe de laïcité, qui doit permettre à chacun d'exercer paisiblement  sa liberté de culte, dans le respect des lois de la République". L'enquête a été confiée à la compagnie de gendarmerie de Pertuis.

Une tête de sanglier avait été découverte le 16 octobre dernier, accrochée à la grille d'enceinte de la mosquée d'Aubagne, à une vingtaine de kilomètres de Marseille (Bouches-du-Rhône).