Campagne printanière de dératisation à Avignon

Les rats sont exceptionnellement intelligents. Pourtant, ils ne partent pas en courant à l'arrivée des beaux jours, lorsque la ville d'Avignon opère sa campagne printanière de dératisation. La ville communique sur cette opération (auprès des humains seulement) pendant que les chats, eux, dorment.  

Le problème avec les chats d'Avignon, c'est qu'ils ne s'intéressent plus du tout aux rats...
Le problème avec les chats d'Avignon, c'est qu'ils ne s'intéressent plus du tout aux rats... © CC
La ville d'Avignon informe ses habitants. Deux fois par an, à l'automne et au printemps, elle mène une opération pour se débarrasser des rats. Du moins, d'une partie d'entre eux. Les opérations se déroulent en centre-ville et dans les différents quartiers périphériques. Des appâts raticides empoisonnés sont déposés dans les égouts, au bord des sorgues, des canaux...

Alors évidemment, si le produit n'est pas bon pour les rats, il ne l'est pas non plus pour les humains.

Il est recommandé aux promeneurs de veiller à ce que leurs enfants et leurs animaux n'ingèrent pas ces produits, prévient la mairie d'Avignon.

La substance active de ces appâts est un anticoagulant à base de Difenacoum, de Chlorophacinone ou de Bromadiolone. Sur le site de la mairie, on précise que l'antidote est la vitamine K1. La distribution gratuite de produits raticides aux particuliers a été abandonnée dans un souci d’amélioration de la protection de l’environnement mais aussi de sécurité sanitaire.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter