Départementales 2021 dans le Vaucluse : gauche, droite, les clés du scrutin entre les mains du maire de Bollène

Les électeurs du Vaucluse étaient appelés aux urnes ce dimanche pour le second tour des élections départementales. La gauche et la droite sont au coude-à-coude. 

Les résultats des élections départementales 2021 dans le Vaucluse.
Les résultats des élections départementales 2021 dans le Vaucluse. © FTV

Pour ce second tour des élections départementales, les électeurs vauclusiens ne se sont pas  plus mobilisés qu’au premier tour dimanche dernier.

A l'issue du premier tour, l’abstention définitive était de 65,06%.

Le nouveau  conseil départemental de Vaucluse compte 2 sièges pour le parti socialiste, 4 sièges pour l'Union de la gauche, 4 sièges pour les divers gauche, et 2 sièges pour les écologistes et 2 sièges pour des divers avec le binôme de Bollène.

Dans ce département, où l'extrême droite réalise des scores record depuis des années, même si elle est divisée entre Rassemblement national et Ligue du Sud, la droite qui a la présidence du Conseil départemental a globalement maintenu ses positions.

Les sortants de droite arrivent en tête dans la majorité de leurs cantons, même si le parti de Marine Le Pen les devance à Valreas, ancienne commune de Thierry Mariani.

Le Rassemblement national (32,7%) perd globalement du terrain dans ce département où il fait traditionnellement de très bons scores depuis plusieurs années. Le RN fait 5 points de moins qu’il y a six ans. 

La Ligue du Sud recule elle aussi. La sortante Marie-Claude Bompard (épouse du maire d’Orange) a été éliminée du canton de Bollène face à Anthony Alizio (DVD), qui lui avait déjà ravi la mairie en juillet 2020.

Le RN, qui est arrivé en tête dans 11 des 17 cantons du département semble assuré de conserver son canton du Pontet. Le binôme du Joris Hébrard (maire depuis 2014) a raté de peu l’élection au premier tour avec 59,8% des voix contre 40,2% à Philippe Pascal-Fabienne Véra (DVG-PCF).

La droite (12,60%) qui dirige la collectivité a bien résisté en maintenant ses sortants en tête dans la majorité des cantons. Elu en 2015, le président sortant Maurice Chabert (LR) ne se représente pas. Son binôme féminin dans le canton d’Apt Dominique Santoni repart à la bataille aux côtés de Patrick Merle, qui était le suppléant de Maurice Chabert. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections