VIDEO. Festival Off d'Avignon : stop au collage d'affiches sauvages

durée de la vidéo : 00h01mn50s
Festival d'Avignon : Polémique après l'interdiction des affiches sauvages ©Frédérique Poret et Dalila Iberrakene

Les organisateurs du festival souhaitent mieux contrôler les affiches des compagnies présentes pour annoncer les représentations du Off d'Avignon.

Fini le folkore des affichages sauvages dans les rues d'Avignon, des sanctions sont désormais prévues. 150 affiches par spectacle : la règle est la même pour tous.

Un arrêté municipal a été pris. En cas d'infraction, il faudra payer. "On nous menace de 187 euros par affiche, si on en a posé 100, ça fait 18 000 euros qu'on ajoute au budget d'Avignon, ça devient beaucoup", réagit une artiste à nos journalistes Frédérique Poret et Dalila Iberrakene.

Les co-dirigeants du Off plaident eux pour plus d'équité entre les petites et les grandes compagnies. "Auparavant on avait ceux qui en gros avaient le plus d'argent qui pouvaient occuper tout l'espace, ils pouvaient plus d'affiches que les autres, avec cette règle qui impose 150 affiches par spectacle, ça veut dire que tout le monde part sur la même ligne de départ avec la même chance et que l'espace public appartient à tout le monde", estime Harold David, co-président du festival Off avec Laurent Domingos.

Cet été, 1395 compagnies sont présentes au festival Off qui se poursuit jusquau 29 juillet.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité