Législatives 2022. Joris Hebrard, ce kiné du Vaucluse non vacciné député RN à l'Assemblée

Publié le
Écrit par Grégoire Bézie avec AFP

Figure du Rassemblement national (RN) dans le Vaucluse depuis 2012, Joris Hebrard, nouveau député de la première circonscription est un kinésithérapeute ayant refusé de se faire vacciner et qui entend défendre à l'Assemblée nationale "les libertés publiques".

Vainqueur face au seul candidat de l'alliance de gauche Nupes présent au second tour dans un département favorable au RN de longue date, le maire du Pontet (banlieue d'Avignon), âgé de 40 ans, "a voulu être élu à l'Assemblée car c'est le seul endroit où il peut s'opposer aux privations des libertés publiques", affirmait son directeur de cabinet Xavier Magnin quelques jours avant l'élection.

Dans cette circonscription, qui compte la ville d'Avignon, il l'a emporté avec 51,14% des suffrages exprimés avec moins de 700 voix d'avance sur l'avocat Farid Faryssy.

"Il a refusé de se faire vacciner" et continue "maintenant plus que jamais", a expliqué Xavier Magnin à propos de Joris Hebrard, interdit d'exercer sa profession de kinésithérapeute depuis la mi-septembre 2021 du fait de l'obligation vaccinale contre le Covid-19 pour les professionnels de santé.

Né à Avignon le 31 mai 1982, il jouit d'une assise locale solide dans une circonscription où Jean-Luc Mélenchon était pourtant arrivé en tête au premier tour de l'élection présidentielle.

Cette même circonscription où Emmanuel Macron l'avait aussi emporté avec 58,1% des suffrages face à Marine Le Pen.

Joris Hebrard a pris sa carte au Front national (FN) devenu RN en 2012 avant de devenir maire du Pontet deux ans plus tard.

Depuis sept ans, il est également conseiller départemental d'opposition et a été élu 2e vice-président de la communauté d'agglomération du Grand Avignon en 2020.

Le camp Macron est désormais pris en étau entre deux groupes puissants qui ont clairement affirmé leur opposition.