Législatives 2022 : Marion Maréchal finalement candidate dans le Vaucluse comme suppléante

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pauline Sauthier, Annie Vergnenègre et AFP

Marion Maréchal revient dans le Vaucluse. La nièce de Marine Le Pen, ralliée à Eric Zemmour, sera finalement candidate aux élections législatives des 12 et 19 juin. L'ex-députée FN sera suppléante de Stanislas Rigault dans la 2e circonscription.

La nièce de Marine Le Pen revient en politique sur les terres de conquête du Rassemblement national en Vaucluse mais c'est pour le parti d'Eric Zemmour que Marion Maréchal sera candidate.

Elle se présente comme suppléante de Stanislas Rigault, prédisent de Génération Z, parachuté par le parti Reconquête d'Eric Zemmour dans la deuxième circonscription du Vaucluse, qui couvre Apt, Bonnieux, Cadenet, Cavaillon, Gordes, L'Isle-sur-la-Sorgue et Pertuis.

Marion Maréchal a choisi de ne pas être candidate elle-même du fait de sa grossesse. Elle doit accoucher de son deuxième enfant entre les deux tours des législatives, les 12 et 19 juin.

En 2012, Marion Maréchal, alors Le Pen, avait été la seule députée élue du Front national. A 22 ans, elle l'avait emporté dans la 3e circonscription, à Carpentras, à l'issue d'une triangulaire  face au député UMP sortant Jean-Michel Ferrand et à la candidate socialiste Catherine Arkilovitch, qui avait désobéi à la consigne PS de désistement.

Marion Maréchal a renoncé à son poste de directrice générale de l'école de sciences politiques qu'elle a co-fondée à Lyon. Elle continuera cependant à s'occuper du pôle réseau professionnel. et où elle va cependant garder des fonctions.  

Reconquête! et RN en concurrence 

La tâche s'annonce rude pour le duo de Reconquête§ dans cette circonscription où Marine Le Pen est arrivée en tête au second tour de la présidentielle avec 51,5% des voix.

Au premier tour, elle avait réuni 29% des voix contre 10,2 % pour Eric Zemmour 10,2%.

Stanislas Rigault a été approché par le président du RN Jordan Bardella pour un éventuel soutien, mais cela impliquait que le représentant de Reconquête! rejoigne les bancs d'un éventuel groupe RN. Les discussions n'ont pas abouti et le RN présente face à lui une candidate, Bénédicte Auzanot.

Eric Zemmour a choisi pour sa part de se présenter dans la 4e circonscription du Var, où le RN présente aussi un candidat RN. Marine Le Pen a redit sur France Inter mercredi qu'elle n'entendait pas conclure d'accord national avec Eric Zemmour en raison notamment de leurs divergences sur les retraites.