Coronavirus et confinement : j'ai testé pour vous le Yoga en Facebook Live

Pendant le confinement, certains professeurs de sports proposent des cours gratuits en ligne. J'ai testé pour vous le yoga en Facebook Live avec Sylvain Charpiot, professeur à l'Isle-sur-la-Sorgue, qui donne rendez-vous chaque jour aux internautes pour les aider à garder la forme et le moral.
Sylvain de l'association K Yoga propose des courts gratuits en ligne pendant toute la période de confinement.
Sylvain de l'association K Yoga propose des courts gratuits en ligne pendant toute la période de confinement. © Capture d'écran
Faire du Yoga pour harmoniser mes chakras était l'une de mes bonnes résolutions pour 2020. J'ai un peu tardé à la mettre en application et après mes deux premiers cours, le couperet de l'isolement est tombé.

L'événement "Cours de Yoga pour aider au confinement" organisé par K Yoga dimanche à 11h est apparu à point nommé sur mon fil Facebook pour me rappeler mes engagements. 
© Capture d'écran
A 10h55, munie de mon tapis, je me connecte donc sur ma tablette. Sylvain Charpiot accueille ses "élèves" depuis son studio à l'Isle-sur-la-Sorgue, dans le Vaucluse. Depuis le début confinement, il propose ses cours de Yoga en ligne.

"Le yoga c'est une super pratique pour voir les choses positivement, explique-t-il, et c'est exactement ce dont on a besoin aujourd'hui dans notre société et dans la crise que l'on traverse, donc j'ai décidé de faire des cours gratuits. J'ai de très bons retours et je suis très heureux". 

Ce dimanche à 11h, je ne suis pas seule, on est plus de 8.000 au rendez-vous. Max est à Marseille, Florence à Poitiers, Alexandra à Aix-les-Bains, Véronique à Gap...

Je teste le cours de Kundalini Yoga

D'entrée, Sylvain nous met à l'aise, pas besoin d'être expert. Le cours est accessible aux débutants, mais il insiste bien sur un point : "Je n'ai pas la possibilité de savoir quel est votre état de santé, votre état de forme ou votre abilité à faire du sport, donc vraiment, écoutez votre corps. Ne le forcez pas !".

Et c'est parti pour le cours de Kundalini Yoga Exercices ! D'abord l'échauffement. "On commence en posture facile". C'est à-dire en lotus. Pour moi, un premier challenge.

Sylvain semble voir à travers l'écran et autorise les plus raides à s'asseoir sur un petit coussin. Roulement des épaules, inspiration, expiration, Sylvain guide l'enchaînement de postures d'une voix apaisante.

Ça tombe bien, le professeur de yoga a choisi pour ce dimanche des exercices particulièrement relaxants pour ceux qui comme moi font du télétravail toute la semaine sur un ordinateur. Les postures se font toutes en position du lotus ou à genou, assis sur ses chevilles. 

Ne pas aller au-delà de ses limites

A mon niveau de débutante, je trouve tous les exercices faciles à suivre. Les plus expérimentés peuvent aller plus loin et plus vite. "Ecoutez votre corps, faites ce que vous pouvez", rappelle régulièrement Sylvain. 

Déjà pour moi, les premiers bienfaits se font sentir. De minute en minute, je sens l'énergie circuler. Les tensions se dénouent dans mes cervicales, les contractions lâchent dans le dos et dans la thorax. Je respire mieux.

10.000 à suivre le Live

Cela fait maintenant plus d'une demi-heure que nous pratiquons ensemble. "Nous sommes 10.000, et vous venez de partout à travers le monde", se réjouit Sylvain entre deux postures. Il n'a jamais autant de monde d'un coup dans sa petite salle de yoga du Vaucluse. 

Moi, je suis dans mon salon, à Aubagne. Par la fenêtre ouverte, aucun bruit ne vient perturber le calme de la pièce. Pas de voiture ou de moto. Le confinement est donc respecté en ce dimanche matin.

Mes pensées me ramènent à la réalité de la crise que nous traversons. Sylvain l'aurait-il deviné? "Fermez les yeux, concentrez-vous sur le 3e oeil", reprend-il justement.

Oublier tout le reste

Il a raison, il faut s'autoriser un temps pour oublier tout le reste, les contraintes de la vie confinée et la peur du lendemain... pour ne penser qu'au moment présent, en pleine conscience. La séance touche à sa fin. "Maintenant, je vous invite à venir vous allonger sur votre tapis, sur le dos, et à prendre un plaid", explique Sylvain en joignant le geste à la parole.

Le meilleur pour la fin. "La relaxation sert à venir ancrer tous les effets des exercices dans votre corps. Moi je vais vous guider et vous donner des instructions pour enlever toutes les pensées qui peuvent venir, apprenez à laisser filer les soucis..."

Finir par la relaxation

"Je détends mes pieds et mes orteils.... mes pieds et mes orteils sont détendus..." Une dizaine de minutes plus tard, l'ensemble du corps a été passé en revue. Je me sens totalement détendue, j'aurais presque pu m'endormir. "Remuez les doigts et les orteils"... déjà il faut refaire surface.

Encore quelques petits exercices d'étirement et de frottement pour réveiller les muscles et les organes. La séance s'achève sur une torsion de la colonne vertébrale au sol, "pour recentrer le champ magnétique et tous les corps qui constituent notre corps dans la philosophie yogique". Je me sens rassérénée.

A refaire en replay

"On est 8.800. Merci d'être restés jusque-là", termine Sylvain qui se prépare à enchaîner avec une séance de méditation. Il est midi quinze. Ce cours m'a fait un bien fou, aux autres aussi  à en juger par les commentaires postés pour remercier Sylvain.

"Premier cours pour moi, j’ai beaucoup apprécié, écrit Emmanuelle, Merci pour votre disponibilité et pour les nombreux conseils durant le cours, très appréciables pour les novices. Je réitère mardi". Près de 3.000 personnes sont aussi intéressées.

Il y a des Live tous les jours, visibles en replay sur la page K Yoga. J'ai noté mon prochain cours dans mon agenda. Dimanche 11h. Namasté.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société paca économie sport solidarité confinement : conseils pratiques