Lauris : saisie de 45 animaux détenus illégalement dont des pythons et mygales

Un python dans un zoo / © Photo AFP
Un python dans un zoo / © Photo AFP

Il détenait illégalement des animaux sauvages comme des pythons, un boa, des mygales, des scorpions et un caïman. Un homme a été placé en garde à vue après la perquisition de son domicile, avant d'être relâché avec une convocation au tribunal. Il encourt jusqu'à deux ans d'emprisonnement.

Par Ghislaine Milliet

La gendarmerie et l'Office national de la chasse et de la faune sauvage étaient bien informés. En perquisitionnant chez un particulier de Lauris, agents de l'Onfcs et gendarmes ont découvert pythons, boa constrictor, mygales, caïman, scorpions... Soit 45 animaux détenus illégalement. 
L'homme âgé d'une quarantaine d'années a été placé en garde à vue après la perquisition de son domicile, mardi, pour détention et commerce irrégulier de faune sauvage et falsification de documents administratifs, a précisé l'Onfcs dans un communiqué.
Remis en liberté après sa garde à vue, il sera convoqué en audience au tribunal correctionnel d'Avignon en mai. Il encourt une peine de
2 ans d'emprisonnement et une amende de 150.000 euros.

Les reptiles et les amphibiens saisis ont été remis au parc zoologique de la Barben, près d'Aix-en-Provence. La personne interpellée est aussi soupçonnée d'avoir vendu illégalement en France des serpents acquis à l'étranger, muni d'un faux certificat de capacité.
L'Onfcs relève à l'encontre du propriétaire des animaux un "défaut d'autorisation préfectorale d'ouverture, (un) défaut de certificat de capacité, (la) détention d'espèce protégée, ainsi que (des) infractions relatives à la falsification de document administratif et à l'usage de faux documents".

Sur le même sujet

Les + Lus