Sorgues : il filmait ses clientes en cabine d'essayage et écope d'un an de prison avec sursis

Le propriétaire d'un magasin de prêt-à-porter de Sorgues a été condamné à un an de prison avec sursis pour avoir filmé ses clientes en petite tenue dans la cabine d'essayage. Une dizaine de petits films ont été saisis.

© Maxppp
Il avait installé des caméras contre les vols dans sa boutique et au final c'est lui qui a été condamné pour avoir volé les images de ses clientes en petite tenue, comme le révèle mardi le ledauphine.com. Le responsable d'un magasin de prêt-à-porter, à Sorgues, dans le Vaucluse, a été jugé lundi par le tribunal correctionnel d’Avignon pour une affaire qui remonte à 2013.

"Jai fait ça par jeu"

Chez ce commerçant, une dizaine de films de caméras de surveillance ont été découverts montrant des clientes à l'essayage en cabine. Pour se défendre, l'homme de 59 ans a expliqué avoir "installé une caméra pour éviter les vols". "Elle était en l’air, et un jour je l’ai trouvée tombée au sol, qui filmait les pieds", s'est-il défendu, "ça m’a donné une idée. J’ai fait ça par jeu". » 

Détention d'images pédopornographiques

Le quotidien précise que le prévenu était "également poursuivi pour de la consultation et détention de fichier et images pédopornographiques". Des faits qu'il a également niés sans toutefois convaincre les magistrats. Le commerçant voyeur a été condamné à un an de prison avec sursis, mise à l’épreuve pendant trois ans et obligation de soins.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société