Vaucluse : l'incendie à Beaumes-de-Venise est en phase de noyage

Le feu a ravagé 250 hectares de forêt à Beaumes-de-Venise. Aucune victime n’est à déplorer, sept pompiers sont légèrement blessés. Ce jeudi, le feu ne progresse plus, les pompiers ont entamé la phase de noyage.

Le feu est parti mardi, il a parcouru 250 hectares de forêt. Une trentaine de personnes a été évacuée et mise en sécurité par la préfecture du Vaucluse dans le village de Barroux, voisin de Beaumes-de-Venise.

Ce jeudi 19 août, le feu ne progresse plus et la phase de noyage est en cours. Trois groupes d'intervention et une colonne venue en renfort d'Auvergne traitent les derniers points chauds. Pour la seule journée d'hier, huit Canadair, un hélicoptère Puma et un hélicoptère léger ont effectué environ 130 largages sur l'incendie.   

Après deux jours de lutte, les sapeurs-pompiers semblent venir à bout de l'incendie. Ce mercredi soir, une trentaine de pompiers restent sur place pour les opérations de noyage. L'objectif est d'éteindre les braises. L'hélicoptère bombardier d'eau arrête ses tournées. 

L’incendie s'était déclenché à 2 heures du matin mardi 17 août à Beaumes-de-Venise dans le département du Vaucluse. Les flammes attisées par un fort mistral, avec des rafales jusqu'à 50 km/h, ont nécessité l'intervention de nombreux sapeurs-pompiers. Jusqu'à 386 au plus fort de l'incendie.

240 hectares brûlés

Depuis le début du sinistre, 240 hectares ont brûlé. A cause d'une grosse reprise de vent à 4 h du matin ce mercredi 18 août, le feu est vite reparti. Dans la journée les différents corps de pompiers ont réussi à encercler le feu sans pour autant le maitriser et l'éteindre définitivement.

A 17 h 00, le feu est toujours en cours. Les pompiers du Vaucluse appellent à éviter le secteur pour l'instant afin de faciliter le passage des secours.

Ce mardi, 130 habitants ont été mis à l'abri dans des salles de fêtes à Beaumes-de-Venise.et à Caromb. Dans la soirée, ils ont été relogés. 

Depuis cette nuit, une trentaine de personne sont accueillies dans la salle polyvalente de Barroux (village voisin). 

Une trentaine de maison ont été protégées. Aucune personne n'a perdue la vie dans cet incendie. En revanche sept sapeurs-pompiers sont légérements blessés par des coups de chaleur. Parmi eux, quatre travaillent pour le Service Départemental d'Incendie et de Secours du Vaucluse. Les trois autres appartiennent à la colonne de renfort venue du centre de la France. 

Un important dispositif

Face à la propagation très rapide du feu, les pompiers ont déployé de nombreux renforts humains et matériels sur place.

  • 386 pompiers
  • 81 engins
  • 2 hélicoptères bombardiers d'eau
  • 2 dashs
  • 2 canadairs
  • 155 largages d'eau effectués

Tous les moyens aériens ont été déplacés dans le Var pour tenter d'éteindre le plus gros incendie de cet été dans le sud de la France. Ce mercredi à 11 heures, un seul hélicoptère bombardier d'eau est toujours en opération dans le Vaucluse. 

Routes fermées

Cet incendie a créé plusieurs dégâts à Beaumes-de-Venise et ses alentours. Des routes sont inaccessibles à cause des sauts de flammes.

  • La route départementale 90 est rouverte depuis mardi soir entre Beaumes-de-Venise et Lafare.
  • La route RD 90 A est toujours coupée ce mercredi matin.
  • La route départementale 21 entre Beaumes-de-Venise et Saint-Hippolyte-le-Graveyron est fermée.
  • La RD 938 est rouverte. Des moyens du Conseil Départemental sont sur les lieux pour intervenir en cas de besoin. 

Depuis le début du sinistre, le préfet du Vaucluse publie des points de situation en temps réel sur ses réseaux sociaux. Dans le but d'informer la population locale sur l'actualité de cet incendie. Sur son compte facebook, il a annoncé que "La circulation est réorientée vers Malaucène et Suzette pour éviter le secteur de l'incendie".

30 gendarmes sont sur le terrain pour contrôler la circulation.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité