Vaucluse : le festival du film israélien de Carpentras perturbé par des militants pro-palestiniens

Publié le Mis à jour le
Écrit par Olivia Malongo avec AFP
Les forces de l'ordre bloquent lundi soir l'accès à la salle de cinéma de Carpentras pour empêcher des militants pro-palestiniens de perturber le festival du film israélien.
Les forces de l'ordre bloquent lundi soir l'accès à la salle de cinéma de Carpentras pour empêcher des militants pro-palestiniens de perturber le festival du film israélien. © Maxxppp/ Le Dauphiné

Une vingtaine de militants pro-palestiniens ont perturbé le festival du film israélien de Carpentras auquel participait le consul d'Israël ce lundi soir. Ils ont été évacués de la salle de projection par les forces de l'ordre.

Le festival du cinéma israélien à Carpentras auquel participait le consul général d'Israël a été perturbé lundi soir par des militants du collectif Vaucluse-Palestine dont une vingtaine s'est introduite dans la salle de projection avant d'en être expulsés par les forces de l'ordre. Quelque 70 à 80 manifestants ont manifesté pendant plus d'une heure à proximité du cinéma Rivoli où était projeté le film "Dancing in Jaffa" de la réalisatrice Hilla Medalia, en présence du consul général d'Israël en France, Barnea Hassid. La rue conduisant au cinéma avait été bloquée par la police mais une vingtaine de membres du collectif pro-palestinien a réussi à s'introduire dans la salle de projection.
 

A la fin de la présentation du consul d'Israël et de la réalisatrice, nous sommes intervenus pour dénoncer la présence du consul, le représentant d'un Etat criminel qui a massacré en 51 jours 2.500 civils"


a déclaré une militante du collectif.

"On voulait demander au consul "Pourquoi colonisez-vous la Palestine? Pourquoi massacrez-vous  les gens?", mais ils ne veulent pas débattre", a dit au mégaphone le porte-parole du collectif, Abdel Zahiri. Vaucluse-Palestine a manifesté à plusieurs reprises cet été à Avignon et dans des centres commerciaux de la périphérie pour dénoncer les bombardements d'Israël sur la bande de Gaza et la commercialisation de produits fabriqués dans les territoires occupés.
Israéliens et Palestiniens avaient conclu le 26 août un accord mettant fin à 50 jours de conflit à Gaza qui a fait près de 2.200 morts côté palestinien, en grande
majorité des civils, et 73 côté israélien, quasiment tous des soldats.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.