publicité

Brûleurs de Loups : les supporters demandent le départ du staff

Rififi chez les hockeyeurs grenoblois. Après une nouvelle élimination précoce des Brûleurs de Loups en quart de finale du championnat, des supporters ont lancé une pétition pour demander le départ du staff actuel. Le texte a déjà récolté près de 600 signatures.

  • France 3 Alpes
  • Publié le
© France 3 Alpes

© France 3 Alpes

Les supporters grenoblois en ont assez. Et ils sont bien décidés à le faire savoir. Il y a tout juste une semaine, les Brûleurs de Loups ont une nouvelle fois été éliminés de façon précoce en quart de finale par les Dragons de Rouen. Un nouvel échec qui passe mal alors que le club, pourtant deuxième budget du championnat, n'a plus remporté la Ligue Magnus depuis 2009 et n'a même plus passé le stade des quarts de finale depuis 2012.

Alors, sur internet, certains tiennent désormais à faire entendre leur grogne. Il y a quelques jours, une pétition a été lancée. Elle a déjà recueilli près de 600 signatures. Un chiffre important quand on le compare aux 3500 places que compte la patinoire. D'anciens joueurs figurent notamment sur la liste des signataires.

Parmi les initiateurs du texte qui demande, entre autres, le départ du staff actuel et un changement de politique pour "remettre le sportif au coeur des choses", Stéphane Champavier explique vouloir "renouer avec l'histoire de ce club, ses valeurs et ses acteurs".

Et de détailler : "Il faut cesser le jeu des chaises musicales entre les personnes du staff au pouvoir depuis 2010 dans le club. Ils se partagent les postes, changent souvent de fonction, mais l'incompétence est toujours là. Nous voulons que soient nommées des personnes compétentes et issues du monde du hockey grenoblois, plus que fourni en la matière".

Stéphane Champavier, supporter des BDL interrogé par Jordan Guéant
Pétition hockey Stéphane Champavier

Intervenant : Stéphane Champavier, supporter des BDL



Selon une source proche du dossier, l'actuelle présidente des Brûleurs de Loups devrait annoncer son départ dans les prochains jours. Une nouvelle équipe sera alors nommée à la faveur d'un changement d'actionnariat au sein du club grenoblois.
les + lus