publicité

San Juan, la renaissance d’un baleinier

Son histoire remonte au temps où les Basques traversaient les océans pour chasser la baleine. Construit en 1563 à Pasaia, en Guipúzcoa, le baleinier San Juan sombrait au large du Canada deux ans plus tard. Une équipe de passionnés a décidé de faire revivre la légende…

  • Andde Irosbehere avec C. Roux
  • Publié le 11/02/2016 | 12:19, mis à jour le 17/02/2016 | 12:58
© Andde Irosbehere

© Andde Irosbehere

Pays basque, 1565. Le baleinier San Juan hisse les voiles direction Terre-Neuve. Construit deux ans auparavant dans les chantiers navals de Pasaia, en Guipúzcoa, il est l’illustration des premiers cargos transatlantiques de l’histoire. Mais aussi le symbole des longues épopées vécues par les marins basques, les seuls, à l’époque, à traverser les océans pour chasser la baleine.

Mais alors qu’il allait prendre le chemin du retour, le San Juan fut victime d’une violente tempête, et sombra au large des côtes canadiennes. Ses marins furent sauvés par des équipages alentours ; le bateau, lui, restera endormi sous l'eau durant plus de quatre siècles.

Jusqu’à ce qu’en 1978, une équipe ne localise son épave, grâce aux travaux menés par l’historienne Selma Huxley.

Il y a un an et demi, le centre culturel maritime Albaola, à Pasaia, décide de renouer avec l’Histoire et se lance alors dans la reconstruction du San Juan, en utilisant les mêmes techniques et matériaux que ceux de l’époque…

En janvier dernier, le projet est officiellement soutenu par l’UNESCO.

France 3 Euskal Herri vous invite à embarquer dans cette aventure unique, qui ne fait que (re)commencer.
San Juan, la renaissance d'un baleinier

Ils réalisent la réplique grandeur nature d'un trois mâts du XVIème siècle. Le magazine du Pays Basque vous fait découvrir le travail de l'association Albaola qui a décidé de reconstruire le San Juan, un balénier disparu au large de Terre Neuve en 1565.

Le reportage d'Andde Irosbehere et de  Christian Etchegarray

San Juan, la renaissance d’un baleinier – San Juan, baleontzi baten berpizkundea

Un magazine en langue basque d’Andde Irosbehere, Christian Etchegaray, et Francine Bétat


Pour en savoir +
http://www.albaola.com/fr
les + lus
les + partagés