Le Crea de Chamonix a besoin de volontaires pour observer la biodiversité en montagne

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Le Centre de recherches sur les écosystèmes d'altitude (Crea) est basé à Chamonix (Haute-Savoie). Ce jeudi 27 juillet, il faisait une présentation de ses activités avec un focus sur les sciences participatives. Une manière pour tous de collaborer à une base de données de la biodiversité en montagne.

Par LC

Pas aussi célèbre que le laboratoire scientifique alpin de Grenoble, le Centre de recherche sur les écosystèmes d'altitude (Crea) est lui basé à Chamonix, en Haute-Savoie.

Ce jeudi 27 juillet 2017, il faisait une présentation de ses activités, et notamment des sciences participatives. Une manière pour les entreprises, comme pour n'importe quel randonneur, de collaborer à une véritable base de données de la biodiversité en montagne.

Pour réaliser des schémas d'observation du climat, il faut des cerveaux, de la technique et beaucoup de jambes... d'ou l'idée de demander à tout un chacun de devenir le correspondant du Crea en envoyant ses observations d'un lieu, d'un animal ou d'un végétal à un instant donné pour les modéliser.

Quant à l'évolution climatique, là c'est la technologie qui est surtout utile grâce à un réseau de 60 stations météo, situées parfois très haut en montagne. Mais il faut encore et toujours des hommes, des bénévoles.

C'est là tout l'esprit de Joseph Vallot, le fondateur du lieu au début du siècle: allier la curiosité naturelle de l'homme à son génie technologique.

Observation du climat à Chamonix
Intervenants: Anne Lestrade, directrice du CREA en charge de la recherche - Alain Dubourg, ancien cadre responsable de maintenance au CREA Equipe: Serge Worreth - Vincent Habran

 

Sur le même sujet

Cybercriminalité : les entreprises sensibilisées à Clermont-Ferrand

Près de chez vous

Les + Lus