Le journaliste mexicain Sergio Ocampo était de passage à Grenoble

Le journaliste mexicain Sergio Ocampo a donné une conférence intitulée "Mourir au Mexique : journalisme, narcotrafic et violences politiques", le mardi 19 septembre à la Maison des associations de Grenoble. Plusieurs fois menacé de mort, il incarne la presse indépendante dans son pays. 

Par Jean-Christophe Pain

Sergio Ocampo est correspondant de La Jornada, dans l’État du Guerrero, au Mexique. Ses articles, écrits en toute indépendance, dérangent à la fois le pouvoir en place et les cartels de la drogue.

Il a notamment couvert l’affaire des “Enlèvements d’Iguala”, soit la disparition dans la ville d’Iguala de 43 étudiants de l’École normale rurale de Ayotzinapa le 26 septembre 2014.
    
L’association France Amérique Latine organise la tournée en France de Sergio Ocampo « afin de témoigner de la situation de ses confrères et consœurs au Mexique ».

Le Mexique est en effet l’un des pays les plus dangereux pour les journalistes. 147ème sur 180 selon Reporters sans Frontières. On compte 36 assassinats depuis le début du mandat présidentiel d’Enrique Peña Nieto fin 2012.

Le journaliste mexicain Sergio Ocampo de passage à Grenoble ce 19 septembre
Intervenant : Sergio Ocampo Sujet réalisé par Damien Borrelly, Franck Ceroni et Mélanie Ducret






Sur le même sujet

Mélenchon à Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus